Ma lettre au Père Noël

par Electra
22 commentaires

J’ai vu que Jérôme avait adressé une longue lettre au Père Noël cette année avec de très beaux romans graphiques ou bande-dessinées. Pour ma part, sachant qu’une seule personne dans ma famille (ou grand hasard une deuxième…) va m’offrir des livres, j’ai dressé une liste de folie .. et sans le réaliser, composée uniquement de livres en anglais. Un signe ? Cette personne vit en Amérique, ceci explique peut-être cela.

Et le plus amusant, c’est donc qu’aucun de mes repérages de la rentrée prochaine n’y figure ! C’est tout moi, me direz-vous. La plupart viennent de mes pérégrinations sur la toile à écouter ou lire des lecteurs anglophones, qui lisent les livres issus des sélections du Man Booker Prize, du Pulitzer et du Bailey’s Women Prize for Fiction (un prix britannique qui récompense uniquement des auteurs femmes anglophones ou dont le livre est écrit en anglais et dont les livres sont publiés au Royaume-Uni).

J’espère en avoir au moins 5 – je me sens toute chose quand j’en ai trop peu sous le sapin….   Un vrai Noël c’est un Noël avec des livres sous le sapin 😉 Mais bon, je me suis déjà un peu consolée en craquant légèrement ces derniers jours, ça sera une sorte de Pré-Noël – vous avez pu le constater avec mon dernier craquage de slip (deux autres livres sont arrivés depuis).

Voici donc les romans que j’ai commandés au Père Noël, en espérant qu’il ne les oublie pas ou qu’ils ne se perdent pas dans l’océan Atlantique … Certains sont à mon avis, comme le Zadie Smith ou le Saunders déjà en cours de traduction, d’autres sont déjà traduits comme les classiques tels que Joan Didion, James Baldwin ou Shirley Jackson, et même le tout récent Sympathisant publié aux éditions Belfond.

Enfin, me direz-vous, il y a un intrus ! Un livre en français ..la faute à ma copine pur laine 😉

Trevor Noah est présentateur à la télévision américaine depuis peu. C’est avant tout un comédien et humoriste (stand up) Sud-Africain. Dans ce livre, il raconte son enfance à Soweto. Sa mère appartient à l’ethnie Xhosa et son père est Suisse-Allemand. A l’époque, le régime de l’Apartheid sévit et les relations interraciales sont interdites. Sa mère doit mentir et prétendre être la domestique ou la nounou de son propre fils. Finalement dénoncée, elle sera condamnée à de la prison ferme. Religieuse zélée, elle élève le jeune Trevor dans une ferveur inhabituelle tout en le mêlant à des histoires bizarres.  J’aime beaucoup le regard du comédien sur la société américaine et sur la question interraciale. Cette biographie n’a reçu que d’élogieuses critiques.

The Vanishing Man est un livre qui raconte l’histoire d’un tableau volé de Velázquez – j’adore les romans qui mêlent grande Histoire, Beaux-Arts et petite histoire.  L’action se situe au milieu du 19ème lorsqu’un amateur d’art tombe sur un tableau qu’il pense être signé de la main de l’immense peintre espagnol, s’ensuit toute une enquête …

Swing time de Zadie Smith a obtenu de nombreuses critiques comme à chaque parution de ses livres. Au départ, elles étaient mitigées voire négatives puis des voix se sont élevées pour dire l’inverse, dont deux  qui comptent beaucoup pour moi. J’ai déjà un roman d’elle dans ma pile à lire qui m’attend mais j’ai aussi envie de découvrir l’auteure britannique à travers ce roman fleuve qui suit le destin de deux petites filles amies se rêvant d’être danseuses tout en cherchant leur identité.

The Tidal Zone a fait le buzz il y a quelques mois sur la toile et j’avoue que ce visage m’obsède ! Sarah Moss y raconte le destin d’un père papa poule qui ne travaille pas et qui voit sa vie totalement bouleversée lorsque sa fille ainée (15 ans) fait un arrêt cardiaque et est transportée d’urgence à l’hôpital. L’auteur explore ici toute la palette de sentiments qui peuvent traverser une famille mais aussi les sentiments des adolescents à la suite d’un tel évènement.

Le roman de Shirley Jackson (Nous avons toujours vécu au château, publié aux éditions 10/18 à un prix modique) est toujours cité dans les romans préférés des lecteurs anglophones.  Le pitch est très particulier : « Je m’appelle Mary Katherine Blackwood. J’ai dix-huit ans, et je vis avec ma sœur, Constance. J’ai souvent pensé qu’avec un peu de chance, j’aurais pu naître loup-garou, car à ma main droite comme à la gauche, l’index est aussi long que le majeur, mais j’ai dû me contenter de ce que j’avais. Je n’aime pas me laver, je n’aime pas les chiens, et je n’aime pas le bruit. J’aime bien ma sœur Constance, et Richard Plantagenêt, et l’amanite phalloïde, le champignon qu’on appelle le calice de la mort. Tous les autres membres de ma famille sont décédés. »

Parler seul est un roman de l’auteur argentin Andrés Neuman.  A dix ans, Lito obtient enfin l’autorisation de partir avec son père en camion sur les routes argentines. C’est une tradition familiale d’aller livrer la marchandise en découvrant le pays ; un voyage initiatique par lequel tous les hommes de la famille sont passés. Seulement Mario est malade et cela, son fils ne le sait pas. Commence alors l’histoire d’un fabuleux voyage, le premier de Lito, le dernier de son père.  Le billet de ma copine sera peut-être vous faire craquer ! Moi ça a marché 😉

Voilà ma liste cher Père Noël … Prenez-en bien soin !

Related Articles

22 commentaires

Marie-Claude 22 décembre 2017 - 3 h 37 min

J’espère que le père Noël sera généreux avec toi cette année! Ce n’est pas les envies qui manquent et, une fois de plus, tu te la joues vilaine tentatrice.
J’attends avec impatience les traductions de « Lincoln in the Bardo » et de « The Tidal Zone » (superbe couverture).
Je viens de craquer pour « Nous avons toujours vécu au château ». Comment pourrait-il en être autrement?! Cette histoire «particulière» a tout pour me plaire.
Ravie que « Parler seul » te fasse envie. Par ailleurs, il te faudra absolument lire « Taqawan » (voir mon dernier billet), édition française ou québécoise, selon ta couverture préférée!
Eh ben maintenant, tu n’as plus qu’à patienter!

Electra 22 décembre 2017 - 6 h 58 min

Je me suis gardée la lecture de ton billet pour ce matin (j’aime bien à ma pause café lire un bon article !) – oui les traductions devraient arriver (surtout que le premier a remporté le MBP). Je croyais, encore une fois que tu avais déjà lu le Shirley Jackson (surtout vu son histoire!) – surprise que ce ne soit pas le cas et contente que tu aies craqué aussi ! Pour « Parler seul », ton billet était trop tentant – un enthousiasme contagieux !
J’espère aussi que de ton côté tu vas aimer ton Noël et bien t’amuser ! La neige est au rendez-vous chez toi, nous la température remonte ….

Marie-Claude 22 décembre 2017 - 17 h 40 min

Non, pas encore lu Shirley Jackson. J’ai commandé hier la traduction chez Rivages poche (dommage: la couverture est beaucoup moins jolie que la version originale). Le côté gothique me refroidit un peu, mais pour le reste, j’ai hâte de m’y plonger. J’ai lu ici et là plusieurs extraits qui ont piqué ma curiosité…
Bon Noël et tout plein de livres en cadeaux!

Electra 22 décembre 2017 - 18 h 49 min

Merci !! Toi aussi ! Hâte de découvrir mes cadeaux (les livres !!!!) – oui, je le vois régulièrement dans tous les top ten de livres, donc je pensais que tu l’avais lu – je le confonds avec un autre livre (le mot « château » sans doute…) donc j’aimerais aussi le découvrir si le Père Noël a la gentillesse de le délivrer chez moi …
Je suis enfin en week-end et j’ai hâte d’être à dimanche soir 😉

keisha 22 décembre 2017 - 7 h 27 min

De bonnes lectures en perspective!
(ici, je craque de plus en plus pour la non fiction et les classiques… )

Electra 22 décembre 2017 - 9 h 33 min

Ah toi aussi ! la non fiction est très présente ces derniers temps mais au vu de l’actualité américaine, ce n’est pas étonnant. Pour les classiques, pareil, je rattrape mon retard (et ils sont nombreux ces classiques!)
vive les livres 😉

Jerome 22 décembre 2017 - 13 h 28 min

Jolie liste ! Le sympathisant ne m’a pas totalement convaincu, je me demande ce que tu vas en penser.

Electra 22 décembre 2017 - 13 h 41 min

Ah bon ? il a tellement été encensé en Amérique. Je te tiens au courant !

Eva 22 décembre 2017 - 13 h 30 min

Je ne pense pas avoir de livre en cadeau à Noël, ou alors peut-être un livre d’art… j’en aurai un à mon anniversaire, le 4e tome de l’Amie Prodigieuse comme l’an dernier 🙂
par contre j’en offre à mon père, qui est aussi un gros lecteur, mais plutôt polars.
Dans ta liste, j’en note trois qui me font envie : le Shirley Jacskon, Parler Seul, repéré chez Marie-Claude, et Le Sympathisant!

Electra 22 décembre 2017 - 13 h 43 min

Pas de livres à Noël ? Tu ne pleures pas ? J’adore faire une liste de livres (car sinon risque trop fort de doublons) et l’envoyer à ma famille. Mon meilleur Noël fut il y a trois ans : 10 livres sous le sapin 🙂
J’en offre aussi à ma mère pour son anniversaire (fin février) et je les lis avant…
Bien si tu en as repéré toi aussi 😉 Je pense qu’il faut lire le S.Jackson !

Jackie Brown 23 décembre 2017 - 0 h 15 min

J’ai lu les deux Joan Didion de ta liste. J’ai adoré Slouching…, en revanche, South and West m’a déçue. La partie West est plutôt réussie ; pour l’autre, elle a dû traverser le Sud les yeux fermés. Bref…
Shirley Jackson m’intrigue aussi.

Electra 23 décembre 2017 - 8 h 46 min

J’attends Slouching (je me le commande si Papa Noël l’oublie) pour South et West je suis moins curieuse. On aura j’espère l’occasion d’en reparler ! Ah le Jackson il est tellement cité et pourtant ici personne ne le connaît

Jackie Brown 23 décembre 2017 - 16 h 22 min

Pour Shirley Jackson, c’était plutôt son Life Among the Savages qui m’intéressait, mais c’est vrai que celui-ci a l’air plus « spécial ».

Electra 23 décembre 2017 - 16 h 36 min

J’en ai un autre d’elle et un autre en vue (Le livre le plus effrayant..). Un auteur à découvrir donc !

Virginie 23 décembre 2017 - 7 h 45 min

J’espère que le Père Noël va te gâter !! en voila une chouette liste !

Electra 23 décembre 2017 - 8 h 47 min

Merci oui j’espère en avoir au moins 3 mais bon au moins j’ai le droit de rêver ! J’espère aussi que tu seras gâtée !

Mingh edwige 23 décembre 2017 - 18 h 25 min

Lecture un peu avant Noël, je suis partie (pour changer !) vers l’Est avec Kveta Legàtovà et « La Belle de Joza », brève histoire d’amour belle et singulière, sur fond tragique de l’avancée nazi en Tchécoslovaquie. Après çà, je reviendrais vers l’ouest !

Electra 23 décembre 2017 - 19 h 31 min

Oh je le note ! Je cherche des romans européens bon voyage !

gambadou 23 décembre 2017 - 22 h 56 min

Beau choix. J’espère que le père Noël sera gentil avec toi.

Electra 23 décembre 2017 - 23 h 24 min

Apparemment il aura du retard cette année … mais j’y crois ! Merci 🙂

La Rousse Bouquine 26 décembre 2017 - 18 h 06 min

Quelle liste ! J’ai pour ma part finalement eu « Green Life » de Victoria Arias/Mango and Salt et The Sun and her Flowers de Rupi Kaur. Deux livres que je voulais absolument donc je suis ravie !
Et toi alors, tu as trouvé lesquels de ces livres sous le sapin ?

Electra 26 décembre 2017 - 19 h 28 min

Génial ! Tu devais être ravie ! J’ai eu ceux que j’avais mis en avant : The Sympathizer, Lincoln in the Bardo (G.Saunders, le vainqueur du Man Booker Prize 2017, the Sympathizer l’a remporté en 2016) et Slouching towards Betlehem (il est tout petit !) de Joan Didion – le Père Noël en a égaré un en chemin, il devrait arriver vers le 6 janvier m’a dit son lutin … donc une dernière surprise ! Il faut que je lise Milk and Honey que j’ai depuis des mois dans ma pàl 😉

Les commentaires sont fermés