Miscellanées

par Electra

Nous qui n’étions rien de Madeleine Thien ◊

En août 2017, je vous parlais de mon énorme coup de coeur pour le roman canadien, Do not say we are nothing de Madeleine Thien (il vous suffit de cliquer sur le titre pour retrouver ma chronique). J’avais très envie qu’il soit enfin traduit en français pour que vous puissiez tous en profiter, c’est chose faite ! Du moins au Québec : les éditions québécoises Alto viennent de le publier. Il est cependant disponible en e-pub et il sortira en France le 3 janvier prochain, aux éditions Phébus.

Je ne pouvais pas attendre pour vous en parler car ce fut l’un de mes gros coups de coeur de l’an dernier.  Voici la présentation des éditions Alto :

À Shanghai, pendant la Révolution culturelle, deux familles d’artistes nouent des liens que rien ne viendra briser. Des décennies plus tard, à Vancouver, une jeune femme entreprend de reconstituer leur histoire à l’aide du Livre des traces, un roman sans début ni fin, à la fois fictif et véridique, qui semble renfermer toutes les vies possibles. Ainsi débute une étourdissante quête des origines entre les mailles de l’histoire, la vraie, et l’inventée.

Dans cette saga d’une humanité renversante, Madeleine Thien dépeint la Chine, des années trente jusqu’au nouveau millénaire, de la place Tian’anmen jusqu’au désert de Gobi. Elle raconte aussi l’injuste silence autour des disparus, la résilience, la force de la mémoire, le pouvoir de la musique et de l’écriture. Roman total d’une minutie presque irréelle, Nous qui n’étions rien pose avec compassion une question à jamais pertinente : qu’est-ce qu’une société juste ?

Je ne suis pas particulièrement intéressée par la Chine, je n’ai d’ailleurs lu aucun livre chinois, mais celui-ci m’a totalement transportée !

 

Aucun homme, ni Dieu de William Giraldi ◊

Le Caribou et moi avons lu le roman de William Giraldi à la même époque, en 2015.  Aucun homme, ni Dieu se situe en Alaska et raconte la disparition d’un enfant, soi-disant enlevé par les loups. Un homme, naturaliste, accepte d’enquêter mais réalise très vite que cette disparition cache un secret bien plus grand. Qui est le vrai méchant ? J’avais adoré et le Caribou également. Et bien, le roman a été adapté et est à présent disponible sur Netflix avec Jeffrey Wright, Alexander Skarsgård et James Badge Dale (The Pacific ♥) dans les rôles principaux. Je compte leur regarder. La bande-annonce m’a replongé directement dans le passé. J’ai ensuite lu et adoré la biographie de Giraldi. Hâte de lire ses prochains romans !

 

 

La bouquinerie nantaise ◊

Après la fermeture de l’une des bouquineries du Centre, je craignais que Nantes perde ses petites bouquineries si pratiques et excellente surprise : la Bouquinerie Nantaise a ouvert ses portes il y a peu, 7 allée du Port Maillard (en plein centre ville). Et l’endroit est très accueillant, comme son personnel ! J’ai fait un premier tour vite fait, et je suis quand même repartie avec quatre livres sous le coude : Un Toni Morrisson, le roman de Frazier que je veux lire depuis des années, et deux policiers scandinaves 😉

Je vais aussi revendre des livres chez eux (on peut prendre rendez-vous, très pratique) et je pense demander des bons d’achat en échange (ils sont valorisés à + 30%). Ils sont sur FB et IG (@labouquinerienantaise). Ils ont même un coin lecture mais je n’ai pas eu le temps de m’y attarder, boulot oblige !

 

12 commentaires
2

Et pourquoi pas

12 commentaires

Mes échappées livresques 22 octobre 2018 - 7 h 45 min

Je viens sur Nantes début novembre et je compte bien m’arrêter à la bouquinerie 😉 je note le roman de Madeleine Thien pour janvier alors!

Electra 22 octobre 2018 - 19 h 00 min

Ah super ! Oui, le roman est magnifique !

Edwige Mingh 22 octobre 2018 - 10 h 07 min

J’ai vu récemment le film tiré du roman de Giraldi dans sa version originale “Hold the Dark”. Je suis assez partagée, c’est une réussite du point de vue de la photographie et du jeu des personnages, mais d’une extrême violence. A tel point que je me demandais s’il resterait des personnages vivants à la fin… Ceci dit je ne peux porter de jugement sur l’adaptation n’ayant pas lu le livre. En général c’est plutôt le livre avant le film ou la série pour moi ! Je conseille absolument (en passant) la série “Sharp objects” excellente adaptation du roman de Gillian Flynn, même si la fin déroute un peu …

Electra 22 octobre 2018 - 19 h 02 min

J’ai lu Sharp Objects et j’en garde un certain souvenir – très noir ! Du coup, je pense que l’adaptation du roman de Giraldi est fidèle car le roman est effectivement très noir, sombre – donc en fait ça me rassure ! Généralement, je me contente de l’un ou l’autre mais j’adore certaines adaptations de classiques tout en aimant les livres

La Rousse Bouquine 22 octobre 2018 - 14 h 35 min

Je valide totalement la bouquinerie, les photos font rêver ! (bon j’avoue, étant coincée au bureau par ce temps maussade, toute librairie vaguement ensoleillée me fait rêver)

Electra 22 octobre 2018 - 19 h 02 min

Pareil ! Le soleil est parti cet après-midi et il me manquait ! J’ai hâte d’y retourner !

Marie-Claude 22 octobre 2018 - 16 h 01 min

Je vais réactiver mon abonnement Netflix juste pour voir “Aucun homme, ni Dieu”.
J’ai hâte à cet été! La Bouquinerie Nantaise, j’arrive!

Electra 22 octobre 2018 - 19 h 03 min

MDR – oui, je vais les prévenir que la tempête québécoise va débarquer dans les rayons LOL
pour Netflix, j’y vais aussi très peu en ce moment mais ils ont vraiment de bons programmes et je suis curieuse pour cette adaptation !

Virginie 22 octobre 2018 - 18 h 04 min

Je regardais cette bande annonce et je me disais que je m’abonnerais bien à Netflix !! ça a l’air super violent mais fascinant aussi ce film !! tu crois qu’on peut le trouver sur un autre support (streaming) ?

Electra 22 octobre 2018 - 19 h 04 min

Je ne pense pas car il a été financé par Netflix du coup… je voulais voir une autre adaptation mais pour l’instant elle est disponible uniquement sur le site américain ….

Titezef 22 octobre 2018 - 23 h 14 min

La bande annoncé fait vraiment envie. Mon prochain film sur Netflix. Ils ont de plus de programme qui me plaisent. Je croise les doigts pour que ça continue.
Quelle chance cette bouquinerie. Des heures de bonheur devant toi 😉.
Et vivement janvier que je puisse jeter un œil sur le roman,.

Electra 23 octobre 2018 - 22 h 40 min

Oui, je regarde peu la télévision mais Netflix est très pratique. Oui, je suis ravie pour la bouquinerie 🙂

Les commentaires sont fermés