Ma lettre au Père Noël

par Electra
Ma lettre au Père Noël

J’espère que Jérôme va refaire une lettre au Père Noël, moi c’est déjà fait ! L’avantage d’être une grosse liseuse : un cadeau facile et en même temps difficile, impossible d’acheter au hasard du coup ma famille me demande une liste, et ma soeur installée à l’étranger l’attend également. Et comme chaque année, je commence par les livres et après je dois me creuser la tête pour d’autres idées ! Heureusement, j’ai réussi à en trouver quelques uns cette année car ma mère désespère de ne me voir commander que des livres …

Commençons donc par les livres, du coup, j’aime quand même les surprises, j’espère avoir 5 livres (je glisse ce joli chiffre dans mon message d’accompagnement, pas bête la fille!) je dresse une liste plus longue et on verra lesquels le Père Noël choisira de glisser dans sa hotte 😉

J’ai recommandé les mêmes que l’an dernier, car ils ne sont jamais arrivés …  à savoir South and West de Joan Didion, The Tidal Zone de Sarah Moss, et j’ai ajouté des petits nouveaux :

Jane, a Murder de Maggie Nelson – dans Une partie Rouge, l’auteur racontait le meurtre de sa tante Jane, en 1969. Elle décidait de prendre la plume, lorsque des années après sa mort, la police arrêtait enfin son meurtrier (près de trente ans après les faits, si je me souviens bien). Nelson est née des années après le drame et elle a grandi avec l’ombre de cette tante dont la mort brutale pesait lourd sur la famille. Dans ce nouveau livre, Maggie Nelson décide d’explorer cette cicatrice en créant un collage composé de poésie, de prose, de sources documentaires, tels que des articles, des livres dédiés aux crimes et des fragments des journaux intimes de Jane.  Maggie Nelson explore non seulement tout ce qui a entouré le crime : les tabloïds, les rumeurs puis revient à l’enfance, aux sentiments qu’elle va ressentir envers cette jeune femme : empathie, identification. Cette conversation entre ces deux femmes me tente énormément et je sais que Maud a adoré !

The Idiot d’Elif Batuman a été sélectionné pour le Women’s Prize for Fiction 2018.  Il m’intrigue malgré les critiques parfois négatives. On y suit le parcours d’une jeune femme américaine du New Jersey, d’origine Turque, Selin, qui est acceptée à Harvard. Ce défi se révèle soudainement bien plus grand et effrayant qu’elle ne se l’était imaginée.

La jeune femme étudie la linguistique et la littérature, et réfléchit énormément au langage, aux languages en général, ce qu’ils peuvent faire ou ne peuvent pas faire. Elle devient l’amie de Svetlana, une jeune femme Serbe et se met à fantasmer sur Ivan, un mathématicien hongrois.  Selin s’interroge sur la manière dont la culture et le langage nous dessine, sur notre acceptation de ne pas être l’auteur que l’on espérait, et comment l’amour peut vous donner des ailes.

A boy’s own story d’Edmund White – déjà repéré l’an dernier, j’ai appris qu’il était adapté au cinéma. Ce livre culte date de 1982, publié dans une trilogie autobiographique, il a tout de suite été mis en avant pour son portrait moderne de l’homosexualité. Ce roman américain raconte l’enfance dans les années 50 d’un petit garçon qui se sait différent. Mais l’enfance est cruelle : ses parents absents, une soeur cruelle et ajoutez-y le harcèlement des autres écoliers et malgré tout, le petit garçon résiste, en se consolant dans l’art et la littérature, et en se réfugiant dans un imaginaire peuplé d’amour. Un livre poignant, touchant et qui montre comment l’adulte a su se libérer de ses chaines et quitter définitivement cette enfance malheureuse.

The Vanishing Man, in pursuit of Velasquez de Laura Cumming – déjà commandé l’an dernier, Petit Papa Noël si tu m’écoutes…  J’ai beau savoir qu’il s’agit d’une fiction, en lisant la quatrième, j’imagine un récit d’investigation à la David Grann.  En 1845, un vendeur de livres nommé John Snare croise le chemin d’une toile mettant en scène le portrait d’un prince dans une maison à la campagne lors d’une vente aux enchères. Il l’achète en croyant avoir mis la main sur un tableau de Velasquez et décide de découvrir le parcours de ce tableau. Lorsque Laura Cumming croise par hasard l’histoire de John Snare, en particulier son procès, elle décide d’enquêter à son tour. En premier lieu sur l’histoire du tableau, puis sur la vie du peintre avant d’enquêter tout simplement sur la vie de ce vendeur de livres, et ses recherches vont la mener de Londres à Edimbourg jusqu’à New York au 19ème S., en passant de la célébrité à la ruine et à l’exil.  Fusion innovante d’un récit d’investigation et d’une biographie, ce livre montre à quel point l’art peut nous influencer et passionner les foules.

Sur la piste du mystérieux John Snare, Cumming fera elle aussi une découverte. Mais ce livre est surtout un très bel hommage au peintre espagnol.

Free love and other stories d’Ali Smith – un des derniers recueils de nouvelles de l’auteur que je ne possède pas encore. J’adore Ali Smith, et j’attends la suite de sa trilogie. En attendant, j’aimerais bien que le Père Noël me livre ce recueil. On y croise une adolescente qui part découvrir sa sexualité à Amsterdam, une femme, qui coincée à un diner, développe une étrange obsession peu ragoutante. Ce recueil se penche sur le désir, la mémoire, l’ambiguïté sexuelle et sur notre imagination. Ali Smith montre ici comment tout se lie et se délie et nous réapprend ce que c’est d’aimer.

Il y en a encore d’autres mais ce sont des recueils de poésie ou de photos. Et je vous épargne les cadeaux qui ne sont pas des livres ! Et vous, vous avez fait une lettre au Père Noël ?

Et pourquoi pas

18 commentaires

Fanny 18 décembre 2018 - 7 h 17 min

Ma mère aussi désespère de ne m’offrir que des livres… 😁
Cette fois-ci j’ai mis autre chose: une pochette pour transporter mes livres 😉

Reply
Electra 18 décembre 2018 - 12 h 40 min

Quelle bonne idée ! Elle a du rire jaune mais j’adore !

Reply
keisha 18 décembre 2018 - 8 h 36 min

Tu peux demander une liseuse, des étagères pour ranger les livres, des post it, etc, tu vois qu’il y a des idées! ^_^

Reply
Electra 18 décembre 2018 - 12 h 41 min

Oui, plein de choses liées aux livres … on est terrible (j’ai déjà une Kindle et une Kobo….)

Reply
Loeildem 18 décembre 2018 - 11 h 09 min

Mes parents aussi désespèrent de ne m’offrir que des livres du coup je leur propose des alternatives basiques genre un parfum, un bon d’achat pour des fringues… mais il n’y a pas meilleur cadeau que des livres 😉

Reply
Electra 18 décembre 2018 - 12 h 42 min

Oui, j’ai proposé 3 autres choses mais l’une n’est plus disponible, et l’autre le prix a doublé … mais oui je suis d’accord : rien de tel que des livres !

Reply
Marie-Claude 18 décembre 2018 - 14 h 25 min

Et quelles sont ces 3 autres choses???

Reply
Electra 18 décembre 2018 - 19 h 34 min

Un bracelet, une caméra de surveillance (une petite) et un appareillage bluetooth pour ma voiture, et d’autres livres également !

Reply
Jerome 18 décembre 2018 - 12 h 43 min

Ma lettre est partie en même temps que celle de mes filles. Mais bon, comme d’habitude elles ont été plus sages que moi alors je sais d’avance qu’elles vont avoir la priorité sur les cadeaux :p

Reply
Electra 18 décembre 2018 - 12 h 46 min

Quelles chanceuses ! Mais j’espère que tu nous montreras ce que le Père Noël t’a apporté !

Reply
Marie-Claude 18 décembre 2018 - 14 h 25 min

Pour une fois, je te trouve bien raisonnable!

Reply
Electra 18 décembre 2018 - 19 h 34 min

Merci ! je vais aussi avoir des cadeaux qui ne seront pas des livres … mais je rends folle ma famille sinon ! et toi ?

Reply
Marie-Claude 19 décembre 2018 - 2 h 14 min

Ce sera des trucs de cuisine!!!

Reply
Electra 19 décembre 2018 - 7 h 07 min

des trucs ? des livres ?? des ustensiles ? mon Dieu, hâte de venir chez toi m’asseoir à la table et te regarder cuisiner !

Reply
Eva 19 décembre 2018 - 20 h 30 min

moi j’offre des livres pour Noël mais je n’en demande jamais, et si j’en reçois ce sont en général des beaux livres, notamment des livres de peinture. Personne n’ose m’offrir de livres de littérature 😀

Reply
Electra 20 décembre 2018 - 19 h 20 min

oui, personne ne m’en offre sans la fameuse liste ! Ils ont peur sinon de se tromper ou de m’offrir un livre déjà lu 🙂 mais c’est sympa de faire des listes d’envie au Père Noël !

Reply
La Rousse Bouquine 3 janvier 2019 - 11 h 01 min

Je suis une grosse lectrice comme toi, mais finalement je n’ai presque pas de livres sous le sapin à chaque Noël ! Les gens ont souvent peur de m’offrir un livre que j’ai déjà, ou le livre « de trop », sachant que j’en ai déjà plein dans mes étagères et que je n’aurai pas forcément le temps de le lire.
J’en demande quand même toujours quelques-uns aussi sur ma liste, mais finalement comme toi ce ne sont pas les cadeaux qui me sont offerts en premier !

Reply
Electra 3 janvier 2019 - 19 h 51 min

Moi je trépigne si j’ai moins de cinq livres et ça arrange ma soeur qui vit à l’étranger 😉 elle peut commander sans trop se prendre la tête !! mais cette année, j’ai eu pas mal d’autres choses donc je suis finalement bien gâtée !

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.