Bilan mensuel · Septembre & Octobre 2020

par Electra

Septembre avait été tellement désastreux que je reviens avec un bilan un peu plus favorable en octobre.

J’ignorais que ce mois-ci précédait un nouveau confinement. Octobre était pour moi le retour au travail et plein de travail. Mais la joie aussi de retrouver les collègues, les restaurants, les boutiques .. Heureusement j’en ai bien profité ! Comme des librairies également. J’ai réussi à filer jeudi dernier pendant ma pause déjeuner faire quelques achats. Même si ma PAL n’en a absolument pas besoin mais j’avais envie de soutenir les libraires.

Octobre a été rythmé une nouvelle fois par le challenge Victober consacré aux classiques de la littérature britannique pendant le règne de la Reine Victoria. J’ai retrouvé deux autrices : George Eliot et Jane Austen et découvert Anthony Trollope. Si vous avez lu mes billets, vous avez vu qu’avec ce dernier, ce ne fut pas un coup de foudre. Du coup, j’ai préféré retrouver Jane Austen pour finir ce challenge sur une bonne note. On m’a dit que Warden n’était pas son meilleur. Pour Eliot, même si je n’ai pas aimé la fin ou le côté trop moraliste, j’ai été à nouveau bien accrochée et j’ai hâte de la retrouver l’an prochain !

Côté fiction contemporaine, j’ai réussi à lire en octobre deux livres de la rentrée littéraire, The Vanishing Half de Brit Bennett (L’Autre moitié de soi) qui confirme tout son talent et le dernier roman de Benedict Wells, que j’ai un peu moins aimé que ses nouvelles mais quand même :  Presque Génial.

Et j’ai retrouvé Lori Roy avec Sous les eaux noires, un roman noir dans les bayous poisseux de Floride. J’adore cette autrice. Je suis presque sûre d’avoir lu tout ses romans, du moins ceux traduits en français.

Mes deux coups de coeur, vous aurez deviné, reviennent à August de Callan Wink (lu en septembre) et ce dernier roman, terminé dans la nuit de septembre à octobre : My year of relaxation d’Ottessa Moshfegh.  Les retrouvailles avec Callan furent magiques et la découverte d’une jeune autrice qui ose m’a fascinée. J’ai lu trois autres livres dont le fascinant Know my name de Channel Miller. Je viens de voir une interview qu’elle a donnée à la presse australienne, la voir, l’entendre parler m’a rappelé son livre, tellement fort !  J’espère qu’il sera vite traduit.

 

· DES LECTURES MARQUANTES ET 3 COUPS DE COEUR  ·

 

· DE BONNES LECTURES ·

 

Et chose étrange : je n’ai lu aucune BD en octobre. Je vous ai heureusement offert un bilan plus positif de septembre dans ce billet.

Pour Novembre, je vous ai présenté le nouveau challenge qui m’attend. J’espère lire plus. Comme lors du premier confinement, je continue pour ma part de travailler, de chez moi avec cependant sans doute plusieurs petits déplacements professionnels. J’espère avoir l’esprit à lire et ne pas être trop envahie …

Bon courage à vous tous !

 

Photo by Sincerely Media on Unsplash

Et pourquoi pas

6 commentaires

Sunalee 6 novembre 2020 - 8 h 21 min

Le confinement a commencé depuis quelques semaines déjà et mon rythme de lecture est complètement retombé, en semaine du moins. Le weekend, ça va plus ou moins, mais j’ai un mal fou à quitter les écrans. J’espère que ça ira mieux la semaine prochaine: je suis en congé ! (et j’en ai bien besoin).

Reply
Electra 9 novembre 2020 - 9 h 52 min

Oh chanceuse ! Moi bizarrement, je lisais enfin normalement ! ce sont les élections américaines qui m’ont enlevé toute envie de lire (et d’être collée devant CNN) mais j’ai repris à lire hier et tout va bien ! Profite bien de tes vacances !

Reply
Eva 6 novembre 2020 - 11 h 16 min

Je vais bientôt commencer le Brit Bennett ! 🙂

Reply
Electra 9 novembre 2020 - 9 h 53 min

Ah ah ! je pense que tu vas aimer ! vraiment !

Reply
mingh 20 novembre 2020 - 10 h 41 min

Pas mal collée sur CNN aussi et du coup des lectures en retard. Je déguste (façon de parler) Lake Success de Gary Shteeyngart, vrai déconstruction du rêve américain vu du dedans. Bourré d’humour et de détresse en même temps. Envie de découvrir Ali Smith que j’ai ratée jusqu’à présent. Je note aussi les références que tu donnes et attends d’ores et déjà le prochain Indridason donné pour Février prochain !

Reply
Electra 20 novembre 2020 - 12 h 17 min

oh je voulais le lire ! j’ai entendu parler de lui sur des sites américains – oui Indridason de retour ! trop hâte !!!
Ali Smith vaut le détour – elle a beaucoup publié, tout n’est pas égal mais son quartet est magnifique
pour CNN oui … je n’ai jamais autant regardé cette chaîne et le feuilleton continue !

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.