Une brève histoire des indiens au Canada ·Thomas King

par Electra

Peut-on employer l’adjectif déjanté pour ce recueil ? Car Thomas King aime se moquer des Blancs et il s’amuse ici avec notre perception des Indiens. Le challenge #maiennouvelles continue !

Car dans ce recueil de nouvelles, vous allez croiser des indiens volants en pleine migration qui viennent se heurter aux gratte-ciels de Bay Steet et s’écraser sur le pavé, au grand étonnement des hommes d’affaires. Mais pour ceux qui survivent, la mairie a tout prévu et Bill et Rudy sont là pour étiqueter avant de les relâcher dans la nature…

Voilà, le ton est donné c’est à la fois loufoque mais aussi furieusement malin et ironique. Thomas King se fait un plaisir à démonter tous les préjugés et idées reçues sur les Indiens, dont celles qu’ils ont disparu ou se rapprochent d’une espèce en voie de disparition. D’ailleurs dans un autre nouvelle, un collectionneur possède plusieurs spécimen, venant de tribus différentes dont il est très fier. Jusqu’au jour où il aperçoit deux des femmes qui sont enceintes ! Catastrophe, il ne faut pas qu’ils se reproduisent…

Dans une autre nouvelle réjouissante, un bébé blanc est par erreur livré dans par la poste dans une réserve indienne. Ne sachant qu’en faire, les membres du comité décident de l’ajouter au prix que remportera le gagnant du bingo hebdomadaire, mais la plupart des joueurs préfèrent remporter l’autre prix, une camionnette….

Comme le dit son éditeur, ces nouvelles sont de délicieux morceaux de fiction où l’intelligence du propos le dispute à la malice du conteur. Et la magie a opéré pour moi, même si je dois avouer que je ne me souviens plus trop de chaque nouvelle, mais plus du propos général, qui est de nous secouer les puces.

♥♥♥

Editions Boréal, 2014, 294 pages

Photo by Satheesh Sankaran on Unsplash

10 commentaires
0

Et pourquoi pas

10 commentaires

keisha 25 mai 2021 - 7 h 39 min

je connais l’auteur, un roman qui m’avait beaucoup plu! ces nouvelles m’ont l’air à découvrir aussi!

Reply
Electra 25 mai 2021 - 18 h 20 min

oui – attention, il se moque de tout le monde mais j’ai passé un bon moment 🙂

Reply
uneviedevantsoi.com 25 mai 2021 - 12 h 13 min

Un recueil qui a l’air original! De quoi passer un bon moment et découvrir un auteur que je n’ai jamais lu.

Reply
Electra 25 mai 2021 - 18 h 20 min

Exactement ! un bon moment 🙂

Reply
Marie-Claude 25 mai 2021 - 16 h 09 min

Je l’ai lu il y a quelques années et, outre le côté loufoque, il ne m’en reste rien… Pas très bon signe!

Reply
Electra 25 mai 2021 - 18 h 21 min

ah oui, dommage car franchement les Indiens qui volent et s’écrasent ou ceux qu’on élève chez soi … mais bon on lit aussi tellement de romans !

Reply
athalie 30 mai 2021 - 9 h 10 min

J’ai souvent un peu de mal avec le loufoque, je décroche facilement … Pourtant, les amorces des nouvelles que tu évoques et le ton général pourrait me plaire … Bon, j’ai un an pour réfléchir, maintenant !

Reply
Electra 31 mai 2021 - 11 h 43 min

exactement ! Ici, il y a aussi en fond une critique sur la société blanche et raciste. Le loufoque, c’est pareil, il ne faut pas que ça aille trop loin – je n’adhère pas quand ça n’a plus du tout de sens, ni de message

Reply
Eva 2 juin 2021 - 9 h 56 min

le loufoque n’est pas forcément ma tasse de thé mais je note, car grâce à Marie-Claude et toi, j’ai découvert la littérature amérindienne, et j’aime beaucoup !

Reply
Electra 2 juin 2021 - 10 h 18 min

oui et ici c’est surtout pour se moquer des blancs et de notre vision de l’Indien moderne !

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.