Une pause BD, ça vous tente ?

Les indomptés (Lucky Luke) · Mademoiselle Sophie

par Electra
386 vues

Les indomptés · Un hommage à Lucky Luke vu par Blutch
♥♥♥

J‘ai eu envie d’offre cette bande-dessinée pour Noël. Autant donc la lire pour voir si elle remplit sa fonction de bon cadeau. Et oui, je confirme. J’ai passé un bon moment en compagnie de Lucky Luke. Je ne l’avais pas lu depuis fort longtemps, et même si j’étais au courant de l’animosité de la famille de Morris pour cette nouvelle édition, je trouve qu’elle est vraiment fidèle au personnage, le Lucky Luke libre et malgré tout généreux et serviable envers les plus faibles.

Notre héros se retrouve dans cette histoire avec deux gamins, une soeur et un frère, sur les bras. Il a arrêté leur frère ainé qui s’en occupait et doit désormais leur trouver une nouvelle maison, mais les gamins sont juste terribles. Vraiment horribles. C’est vraiment amusant de le voir soudainement dépassé par la situation.

J’ai retrouvé le Lucky Luke de mes souvenirs, toujours un peu mystérieux et j’ai apprécié également l’humour dans toute la bande-dessinée, avec toujours une imagination débordante quand il s’agit de créer des personnages secondaires.  Ne boudez pas votre plaisir.

Editions Lucky Comics 2023, Dargaud, 48 pages

 

 

 

Mademoiselle Sophie ou la fable du lion et de l’hippopotame · Vincent Zabus & Hippolyte 

Avant de me pencher sur l’histoire, je voulais noter le joli trait de dessin d’Hippolyte qui réalise les illustrations. Le coeur est vraiment pour lui. Car malheureusement pour moi, l’auteur est passé à côté du message qu’il souhaitait faire passer. Je sais que c’est un exercice très difficile, et malheureusement pour moi, il a franchi la ligne rouge… Revenons à l’histoire : Sophie est professeur d’école. L’un de ses élèves, Romain, l’aime beaucoup. Ce dernier s’inquiète pour elle car la jeune femme a encore pris du poids – elle souffre d’obésité et en l’observant il devine que son mal être ne cesse de grandir. Romain a bien vu qu’elle en pinçait pour un professeur mais ce dernier ne semble pas l’avoir remarqué.

En voulant raconter les difficultés auxquelles les personnes en surpoids sont exposées, l’auteur a malheureusement trébuché..  Ainsi, pour décrire le mal être de la professeure, il utilise toutes sortes de préjugés que les gens ont à l’encontre de ces personnes : elle mange trop, mal, se cache … Et forcément, elle n’a aucune chance de plaire à un homme plutôt beau gosse …

Je ne pense pas que l’auteur pensait à mal, ni l’éditeur, quand ils ont publié cette histoire – on sent leur amour pour Sophie mais j’ai été, en tant que lectrice, rapidement mal à l’aise en lisant ce récit.  La maladresse m’a empêché d’apprécier plus ce roman graphique, qui mérite le détour, au moins, pour ses illustrations.

Editions Dargaux, 2023, 168 pages
Photo de Markus Spiske sur Unsplash

 

Et pourquoi pas

8 commentaires

je lis je blogue 18 janvier 2024 - 12 h 41 min

Oui, je suis tentée par une pause BD mais j’ai déjà une belle pile d’albums qui m’attend depuis Noël.

Electra 18 janvier 2024 - 18 h 43 min

Oui, je comprends ! J’essaie de lire au fur et à mesure mais parfois c’est compliqué !

Jérôme 18 janvier 2024 - 20 h 03 min

J’ai bien aimé voir Lucky Luke perdre patience avec ces deux gamins hyperactifs 🙂

Electra 19 janvier 2024 - 15 h 10 min

Pareil ! C’étiat amusant, oui si cool d’habitude !

Fanja 18 janvier 2024 - 22 h 27 min

J’adore consacrer du temps aux BD aussi ! Lucky Luke a fait partie de mon enfance, mais j’avoue que ce n’était pas vraiment les BD que je préférais (même si je pense les avoir toutes lues (celles de l’époque)). Je reviens plus volontiers à Astérix, sans nostalgie mais par curiosité de son évolution avec le temps et les nouveaux auteurs aux commandes. Quant à la deuxième BD, bon, je passe.:)

Electra 19 janvier 2024 - 15 h 11 min

Oui, moi je préférais Tintin et Gaston Lagaffe, mais Lucky Luke est toujours plaisant à lire – et là ce fut de bonnes retrouvailles. Pour la deuxième, ce n’est que mon avis et celui d’une amie qui l’a lu également. Mais son ami qui l’a lue, n’a pas été aussi dure que moi.

Livr'escapades 21 janvier 2024 - 11 h 44 min

Lucky Luke, toute mon enfance et adolescence! Pourquoi ne pas le relire en effet?

Electra 21 janvier 2024 - 19 h 42 min

Oui ! tu vas voir, il n’a pas pris une ride et on s’amuse bien

Les commentaires sont fermés