Une pause BD, ça vous tente ?

Idiss, Un ennemi du peuple

par Electra
6 commentaires

Idiss · Richard Malka, Robert Badinter & Fred Bernard
♥♥♥♥

Je reprends les mots écrits par Robert Badinter :« J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils. » Robert Badinter.

Richard Malka et Fred Bernard (l’illustrateur) s’emparent de ce récit poignant et intime pour en livrer une interprétation lumineuse tout en pudeur et à l’émotion intacte. Je connaissais le combat de Robert Badinter contre la peine de mort, son engagement pour le droit mais j’ignorais tout de son histoire personnelle. J’ai donc découvert ses lointains ancêtres et sa grand-mère adorée, Idiss. J’ai même découvert que Robert Badinter était venu se réfugier à Nantes au début de la guerre. Et puis le sort, très triste, de certains membres de sa famille, dont son propre père. Saleté de guerre. Saleté de Pétain.

Editions Rue de Sèvre, 2021, 128 pages

 

Un ennemi du peuple · Rey Javi (d’après la pièce d’Henrik Ibsen) 
♥♥

Le discret docteur Tomas Stockmann et son frère Peter, maire hâbleur et populiste, ont fondé ensemble un établissement thermal dont le succès assure la prospérité de leur petite île. Tomas, qui ne cautionne pas la gestion qu’en fait son frère, s’est toutefois mis en retrait du projet, n’y assurant plus que la mission de médecin généraliste pour les touristes. Une tâche inintéressante qui va pourtant lui permettre de découvrir un terrible scandale sanitaire. Et l’obliger à entamer un combat contre son propre frère, notable soutenu par les pouvoirs de la finance, de la politique mais aussi par la majorité bêlante des électeurs de l’île… Je reprends ici les mots de l’éditeur car étrangement le titre seul ne me ramenait pas de souvenirs particuliers. Pourtant j’ai lu la BD rapidement, et trouvé l’histoire intéressante. Celle d’un homme dont l’honnêteté va lui coûter très chère et puis surtout la corruption et le populisme qui vont s’emparer des habitants de cette petite île.

Une réflexion intéressante d’Henrik Ibsen, l’auteur norvégien, adaptée ici en roman graphique. Publiée en 1882, elle résonne étrangement encore de nos jours. Elle fait froid dans le dos. L’auteur était un visionnaire. A quoi est-on prêt ?

J’ai aussi beaucoup aimé le choix final du médecin.

Editions Dupuis, 2022, 152 pages

 

Ce que nous sommes – Zep
♥♥♥

J’ai tout de suite accroché au dessin. Pour le récit, de science-fiction, même si l’intrigue demeure intéressante, je trouve désormais le sujet un peu trop rebattu ? OU en ai-je trop lu ? Nous sommes dans le monde du futur, et les humains n’ont plus besoin d’apprendre puisque tout leur est injecté dans le cerveau. Comme si on était un ordinateur et qu’on télécharge des données. Evidemment, cette possibilité n’est offerte qu’à l’élite et le reste du peuple est relégué derrière une sorte de frontière séparant les riches des pauvres. Je suis désolée, mais j’avais l’impression d’être dans une énième version d’Hunger Games. Même si l’intrigue reste bonne puisqu’on suit un personne qui se fait voler toutes ses data (données) et se retrouve soudainement plongé dans l’autre monde. Lui qui pouvait parler 12 langues, est désormais incapable de lire .. Il lui faut soudainement tout apprendre. Une leçon de vie.  Si le sujet peut, à mon avis, plaire aux lycéens et les amener à réfléchir, pour ma part, j’avoue que c’est déjà fait. Reste un beau dessin.

Rue de Sèvres, 2022, 88 pages

Related Articles

6 commentaires

Kathel 28 décembre 2022 - 11 h 37 min

Je note Idiss qui me tente bien, et se trouve (emprunté) à ma médiathèque.
Merci pour ces idées de BD, c’est toujours tellement difficile d’en trouver qui me plaisent !

Reply
Electra 28 décembre 2022 - 18 h 09 min

Pareil, j’en lis peu parce que lorsque je vais en bibliothèque, j’envois beaucoup mais finalement peu me tentent hélas…

Reply
Marie-Claude 2 janvier 2023 - 2 h 36 min

J’ai beaucoup vu passer, sur les réseaux, Ce que nous sommes. J’ignorais de quoi il s’agissait. J’avoue maintenant que ma curiosité est piquée. Et les illustrations sont particulièrement réussies.

Reply
Electra 2 janvier 2023 - 15 h 38 min

Oui ! Il est beau graphiquement et la réflexion est toujours intéressante ! Je ne savais pas qu’il avait eu autant de succès !

Reply
Mes échappées livresques 3 janvier 2023 - 11 h 41 min

Comme toi, j’ai adoré la BD Idiss, il me reste à découvrir le texte.

Reply
Electra 9 janvier 2023 - 10 h 01 min

Oui, pareil pas lu non plus !

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.