La femme du deuxième étage · Jurica PAVIČIĆ

par Electra
677 vues

J’ai découvert l’auteur croate Jurica Pavičić  après avoir lu L’eau rouge en février 2022 et j’avais beaucoup aimé son roman. Et la magie a de nouveau opéré, en lisant ce livre, je me suis de nouveau envolée à Split – je marchais dans ces rues et je regardais avec le personnage principal la demeure où tout le drame allait se nouer. J’ai vraiment eu la sensation d’avoir quitté la France pour ce magnifique pays, et ma première réaction en finissant ce roman fut de me dire qu’il était temps que je retourne à Split.

L’auteur nous emmène en janvier 2006, Bruna, jeune comptable, rêve de grandeur et de quitter sa petite vie monotone. Un soir, elle rencontre par hasard Frane, un beau marin. Très vite, ils tombent amoureux et décident de se marier. Les temps sont durs, Frane part souvent en mission de plusieurs mois sur des bateaux commerciaux qui affichent le drapeau panaméen et sont en mauvais état. Il veut l’avoir à ses côtés à son retour et la demande ainsi rapidement en mariage. La jeune femme a rencontré la mère de Frane, Anka – une femme qui règne sur le clan familial depuis le décès accidentel de son époux il y a une dizaine d’années sur un chantier en Allemagne. Elle rencontre également la soeur ainée qui ne vit plus à Split. Les deux jeunes gens n’ont pas les moyens de s’offrir un appartement, aussi Anka leur propose de s’installer au deuxième étage de sa maison, une offre difficilement refusable. Cette maison avait été construite par le père de Frane, et il avait prévu un appartement au deuxième étage pour sa fille ainée à l’époque. Depuis, l’appartement est libre.

Bruna hésite, la proximité d’Anka lui fait peur mais elle n’a pas vraiment le choix et elle accepte. Trois ans plus tard, Bruna est à la prison de Požega où elle purge une longue peine pour meurtre ..

L’auteur nous raconte la descente aux enfers que va vivre cette jeune femme amoureuse et c’est vraiment très bien fait, totalement maîtrisé. Je ne divulgue rien car tout cela est indiqué en quatrième de couverture. J’ai vraiment beaucoup aimé et j’ai aussi aimé l’après – car l’auteur nous raconte aussi la vie de Bruna à sa sortie de prison, après l’enfer psychologique, l’enfer carcéral, la voici enfin libre à 38 ans. Comment se reconstruire ? J’ai vraiment aimé qu’il lui offre une seconde chance et nous fasse ainsi réfléchir à nos actes.

Il y a une chose qu’elle doit faire avant de partir, Bruna sait qu’elle doit retourner à Kman, une dernière fois. Voir la maison dans laquelle tout est arrivé.(..)

Et derrière tout ça, la mer, sombre, tranquille, tellement tranquille, qu’on la dirait encore étonnée de toute cette ruche humaine. La mer, qui était là avant elle et qui sera toujours là quand tout ça aura disparu.

J’ai beaucoup aimé la manière dont il analyse les rapports entre Bruna et Anka, la tension qui monte, ces haines familiales dont personne n’ose parler.  Et il offre une histoire réaliste, on comprend comment cela a pu arriver. Il a choisi de mettre en avant une personne qui a tué. Un choix osé mais un pari réussi. Une très belle lecture. J’ai aussi acheté son recueil de nouvelles Le collectionneur de serpents et je me le garde pour mes prochaines vacances.

♥♥♥♥

Editions Points,  Žena S drugog Kata, trad. Olivier Lannuzel, 2023, 240 pages

 

Et pourquoi pas

20 commentaires

Sandrine 13 mars 2024 - 7 h 29 min

Je ne connais pas Jurica Pavičić ni Split mais tu confirmes mon envie de les découvrir. La blogosphère est assez unanime sur les deux romans.

Electra 13 mars 2024 - 19 h 50 min

oui, je les rejoins ! J’aime son écriture, ses thèmes et Split aussi (que je te conseille !)

keisha 13 mars 2024 - 12 h 35 min

Ce n’est pas le premier article enthousiaste, et c’est noté, les deux titres d’ailleurs!!!

Electra 13 mars 2024 - 19 h 50 min

oui, comment ça se fait que tu ne l’as pas encore lu ?

je lis je blogue 13 mars 2024 - 13 h 29 min

J’ai déjà noté plusieurs fois cet auteur aussi

Electra 13 mars 2024 - 19 h 51 min

une raison de plus de le lire 😉

Kathel 13 mars 2024 - 19 h 58 min

J’ai beaucoup aimé L’eau rouge et le recueil de nouvelles Le collectionneur de serpents. Je n’ai plus que celui-ci à trouver et à lire !

Electra 13 mars 2024 - 20 h 44 min

ah bonne nouvelle ! je garde son recueil au chaud – tu devrais donc aimer celui-ci ! et il est en Poche

Ingannmic 13 mars 2024 - 21 h 17 min

J’ai bien aimé L’eau rouge aussi, son ton mélancolique, et sa manière de s’attarder sur les répercussions du drame plutôt que sur le drame lui-même.. J’ai en revanche un souvenir mitigé de l’attitude de l’auteur sur un salon, qui semblait très embêté de devoir le nez de son smartphone lorsque des lecteurs venaient se faire dédicacer son livre …

Electra 14 mars 2024 - 19 h 08 min

Ah je me souviens aussi de Louise Erdrich qui ne parlait pas pas au salon du livre de Paris, j’avais été refroidie après je me dis qu’il y a des auteurs introvertis pour qui ce genre d’évènements est une torture. En tout cas, chacun de ses livres me fait du bien donc je continue le traitement 🙂

Fanja 14 mars 2024 - 0 h 55 min

Ça fait un moment que je veux lire L’eau rouge, mais PAL, LAL, autres tentations… (air connu^^). J’espère pouvoir le caser prochainement ! Celui-ci aussi était noté, mais on va faire les choses dans l’ordre.:)

Electra 14 mars 2024 - 19 h 09 min

Oui, mais les deux peuvent être lus comme tu le veux, ils n’ont aucun rapport. Selon le sujet, choisis ta lecture ! Comme toi, j’ai quelques lectures que je veux lire depuis fort longtemps malheureusement on n’arrive pas à tout caser

Marie-Claude Rioux 18 mars 2024 - 0 h 23 min

Tu m’en avais parlé avant de le lire. Tu avais piqué ma curiosité. Maintenant, après la lecture de ton billet, mon envie de le lire est incontournable! Son autre roman aussi, ainsi que son recueil de nouvelles. En somme, une auteure qu’il me tarde de découvrir! Merci pour cela.

Electra 18 mars 2024 - 9 h 52 min

de rien ! Il te transporte et j’aime sa manière d’aborder les thèmes compliqués. Il mérite notre attention !

Eva 18 mars 2024 - 9 h 57 min

j’ai adoré L’Eau Rouge… mais pas du tout accroché à celui-ci ! en revanche, je note le titre de son recueil de nouvelles !

Electra 18 mars 2024 - 10 h 03 min

Oh vraiment ? J’ai retrouvé le même plaisir que pour l’Eau Rouge, le sujet peut-être ? Oui, j’ai son recueil sous mes yeux. Hâte de le lire aussi !

Mes échappées livresques 20 mars 2024 - 12 h 20 min

Un auteur que j’aimerais beaucoup découvrir car j’en entends beaucoup de bien.

Electra 20 mars 2024 - 19 h 00 min

oui ! pour l’instant je suis comblée. J’ai son recueil mais du coup je prends mon temps, car j’ignore quand son prochain roman sera publié et traduit 🙂

Eva 9 avril 2024 - 15 h 16 min

J’ai lu L’eau rouge, ainsi que celui-ci et j’ai beaucoup aimé, même si j’ai eu une légère préférence pour La femme du deuxième étage. Malgré les circonstances, j’ai eu de l’empathie pour Bruna, prise au piège dans cette maison familiale, et j’ai été touchée par sa solitude. Un auteur à suivre sans aucun doute.

Electra 9 avril 2024 - 19 h 22 min

Oui ! J’ai aimé les deux romans, comme ils sont très différents, je ne les compare pas, ici j’ai aimé Bruna et dans son premier roman, il parlait de la guerre, un sujet qui me touche personnellement. Mais oui, je lirai tout de lui à présent 🙂

Les commentaires sont fermés