Parce que les fleurs sont blanches · Gerbrand Bakker

par Electra
735 vues

Je ne connaissais ni l’auteur, ni le roman lorsque j’ai vu fleurir sur la toile plusieurs billets enthousiastes. C’est celui de Fabienne (Livr’escapades) qui m’a fait tout de suite craquer, et le commander dans la foulée. Je l’ai reçue cette semaine et aujourd’hui devant de nouveau voir un médecin (mon allergologue), je l’ai glissé dans mon sac à main. Entre dix minutes de tram et 20 minutes d’attente et le retour, je l’ai terminé tranquillement pendant ma pause déjeuner.

Le roman fait environ 210 pages et se lit vite. C’est l’histoire de 4 garçons dans une voiture qui roulent dans la campagne néerlandaise, un père et ses trois fils et puis arrive un carrefour et c’est le drame. C’est l’histoire de 3 frères, des jumeaux et ce petit dernier qui jalouse ses frères d’être deux, c’est l’histoire de ce père, qui s’est retrouvé seul un matin après que sa femme l’a quitté pour un Italien. C’est l’histoire d’un chien qui pleure sa maîtresse, mais va se trouver un nouveau maître…

Je ne souhaite pas en dire plus, car le roman est court – court mais très fort. Un coup de poing. J’avoue que j’ai eu un peu de mal au départ avec le changement constant de narrateur, mais finalement j’ai compris ce choix. Une famille bancale, une famille qui pouvait exploser à tout moment. Et ces foutus poiriers.

Gerbrand Bakker a su donner la parole à ces gamins, profondément marqués par l’absence de leur mère et puis ce drame, il fait preuve d’humanité tout en montrant la réalité. J’aime beaucoup l’absence de pathos, ici on est dans le vrai. Le gamin est parfois insupportable, le père taiseux et les jumeaux maladroits. Je me souviens de cet interview de Julia Roberts qui a aussi des jumeaux et un troisième et elle disait que ce dernier répétait qu’il était le « troisième jumeau » car il voulait absolument appartenir à cette fratrie, et la journaliste lui disairt qu’il était bête (sympa) et ici on retrouve les mêmes paroles chez Gerson le cadet, jaloux des jumeaux Klaas et Kees.

Vous, vous êtes deux, disait-il parfois, moi je dois tout faire tout seul.

Une lecture courte mais forte comme je les aime. J’ai du coup découvert que c’est un auteur néerlandais connu et prolixe et je pense emprunter un autre de ses romans. Une belle découverte, merci Fabienne ! (et Eva, Keisha et Sacha).

♥♥♥♥

Editions Folio,  Perenbomen Bloeien Wit, trad. Françoise Antoine, (1999), 2020, 220 pages

 

Photo de Victor Chaidez sur Unsplash

Et pourquoi pas

20 commentaires

je lis je blogue 1 avril 2024 - 7 h 53 min

Et bien, les commentaires concernant ce roman sont unanimement positifs !

Reply
Electra 1 avril 2024 - 9 h 22 min

oui, c’est ce qui m’a intrigué et je confirme, une très belle lecture (forte)

Reply
keisha 1 avril 2024 - 8 h 18 min

Je l’avais découvert avec Là haut, tout est calme, qui devrait te plaire.

Reply
Electra 1 avril 2024 - 9 h 24 min

Oui, du coup je suis allée voir ses autres romans et je vais en emprunter. Mais là, j’ai une PAL qui passe avant !

Reply
Kathel 1 avril 2024 - 10 h 24 min

Comme toi, je l’ai acheté dans la foulée des billets enthousiastes récents… mais je laisse souvent attendre mes livres longtemps dans ma PAL ! (il a l’avantage d’être court, il sortira sans doute avant les pavés)

Reply
Electra 1 avril 2024 - 12 h 43 min

oui et j’ai craqué aussi pour la couverture du Poche – mais je n’ai pas eu ta patience mais tu peux du coup le garder bien au chaud

Reply
Livr'escapades 1 avril 2024 - 12 h 05 min

Une lecture courte mais marquante, vraiment une très belle découverte. Je suis ravie que tu l’aies aimé.

Reply
Electra 1 avril 2024 - 12 h 44 min

Merci, c’est grâce à toi – effectivement, il est très fort – j’aime beaucoup ce genre de romans. Danke !

Reply
Mingh 1 avril 2024 - 14 h 54 min

Merci pour cet éclairage sur une littérature qu’on connaît peu et mal. Je note !J’ajoute juste que les Néerlandais produisent des séries originales et remarquables qu’on voit peu sur nos écrans. Dommage !

Reply
Electra 1 avril 2024 - 18 h 45 min

Oui, un petit pays qui mérite le détour et un auteur à découvrir !

Reply
Marie-Claude Rioux 1 avril 2024 - 18 h 36 min

Je l’ai commandé tout de suite après notre dernière visio, lorsque tu m’en as parlé. Il a tout pour me plaire. J’ai aussi dans mon panier deux autres titres de cet auteur. C’est prometteur.

Reply
Electra 1 avril 2024 - 18 h 46 min

oh tu t’es lâchée mais je pense qu’il t’ira comme un gant! Je vais attendre avant de relire ses autres récits, sans doute le plus connu plus tard.

Reply
Ingannmic 2 avril 2024 - 13 h 56 min

Tu es très convaincante… comme toutes celles qui avaient participé à la LC autour de ce titre. Exceptionnellement, je note !!

Reply
Electra 2 avril 2024 - 18 h 15 min

Merci ! Je pense que ça va te plaire, je suis même étonnée que tu ne l’aies pas lu avant nous toutes 😉

Reply
Jerome 5 avril 2024 - 9 h 51 min

Je suis comme toi, j’aime quand c’est court et fort !

Reply
Electra 5 avril 2024 - 10 h 26 min

oui rien de tel ! ça démontre aussi l’excellente maîtrise narrative de l’auteur 🙂

Reply
Autist Reading 9 avril 2024 - 11 h 38 min

Comme Keisha, je ne peux que te recommander de piocher dans les autres titres de l’auteur qui sont tout aussi bons (je n’ai pas encore lu le dernier sorti récemment).

Reply
Electra 9 avril 2024 - 19 h 17 min

ok ! c’est noté, comme j’aime les éditions en Poche, je vais chercher de ce côté-là 🙂

Reply
Eva 9 avril 2024 - 15 h 19 min

C’est un auteur qui m’a été conseillé par un libraire néerlandais. J’ai lu d’abord Là-haut, tout est calme que j’ai beaucoup aimé et qui transporte littéralement le lecteur aux Pays-Bas, dans la région au nord d’Amsterdam – très beau roman. J’étais ravie de retrouver Bakker avec Parce que les fleurs sont blanches et l’unanimité des billets positifs me fait très plaisir. Quelle belle écriture ! Mon prochain Bakker : Le détour.

Reply
Electra 9 avril 2024 - 19 h 18 min

ah merci ! je vais lire Là-haut après ton avis enthousiaste (et d’autres) et je te rejoindrai sur le prochain. Sinon, ce roman est très fort et j’aime sa forme et le style.

Reply

Leave a Comment