Cranford · Elizabeth Gaskell

par Electra
13 commentaires

Après Zola, et l’échec de Flaubert, il me fallait trouver une lecture cosy et courte pour enfin concrétiser le Victober challenge, et Cranford m’a sauté aux yeux. Et quelle bonne idée !

J’ai découvert Elizabeth Gaskell l’an dernier et j’avais beaucoup aimé ma première lecture, mais là, je le dis de suite : j’ai adoré ! Elle m’a immédiatement fait penser à ces autrices qui arrivent à parler de la vie quotidienne tout en étant très drôle. Impossible de résister aux portraits de ces femmes essayant de mener une vie selon les règles strictes de l’époque. La fameuse étiquette. Mais les défauts sont là, et les jugements aussi. Et je me suis tellement amusée, mais aussi attachée aux personnages.

La narratrice n’habite pas Cranford mais est régulièrement invitée à passer plusieurs jours, ou semaines chez plusieurs personnes. Elle raconte ici ses séjours et ce qui arrive à toute une série de personnages. Les chapitres sont comme des vignettes, où la narratrice nous présente de nouveaux personnages ou raconte des évènements précis. Elle s’attache à plusieurs personnages, que l’on voit vieillir et même mourir. Certains chapitres sont touchant, comme lorsque son amie brûle les lettres de son passé. A l’époque, la correspondance était le seul moyen de rester en contact. Cette amie est Matty, elle ne s’est jamais mariée même si elle a eu des propositions, et soudainement elle retrouve un ancien prétendant à l’âge de 52 ans. Matty a toujours vécu avec sa mère et sa soeur ainée, Deborah. Elle admire profondément cette soeur ainée, qui a toujours eu une santé fragile mais était selon, la femme parfaite. Intelligente, cultivée. Même si la narratrice note aussi son mauvais caractère et sa tendance à juger.

Miss Jenkins wore a cravat and a little bonnet like a jockey-cap, and altogether had the appearance of a strong-minded woman; although she would have despised the modern idea of women being equal to men.

Il y a aussi Miss Pole, une autre amie. Et puis, il y a les notables, ou l’aristocratie locale – Miss Pole et Miss Matty déclarent ne pas être intéressées par ce genre d’alliances, mais le jour où finalement elles reçoivent une invitation, toutes deux oublient leurs principes. Elles essaient tout le temps de respecter les codes qui sont très importants dans cette société très rigide mais évidemment elles ne sont pas parfaites, et leurs erreurs ou leurs échecs sont très drôles.

I wish he would not go to Paris, said Miss Matilda, anxiously. « I don’t believe frogs will agree with him »

Difficile d’en dire plus, sinon qu’on a l’impression d’être l’invitée invisible, de les voir dans leur vie quotidienne. C’est jouissif.  Cette série de portraits est tellement bien écrite et maîtrisée de bout en bout. J’avais toujours plaisir à retrouver ces personnages et à lire leurs histoires. Ainsi lorsqu’une série de cambriolages bouscule la vie tranquille des habitants de Cranford, voici ce que l’on pense :

But we comforted ourselves with the assurance we gave to each other, that the robberies could have never been committed by any Cranford person; it must have been a stranger, or strangers, who brought this disgrace upon the town, and occasioned as many precautions as if we were living among the Red Indians or the French.

Une vraie bonne surprise qui m’a permis de finir le mois d’octobre de très bonne humeur (oui le billet arrive bien tardivement…) Je n’aime toujours pas le thé, encore moins servi avec du lait. Mais je me suis amusée de bout en bout !

♥♥♥♥

Editions Penguin Classics, 2005,257 pages

Photo by Scott Evans on Unsplash

Related Articles

13 commentaires

keisha 27 décembre 2021 - 10 h 58 min

Oh oui quel beau roman, qui m’a enchantée il y a fort longtemps, je l’ai lu deux fois, en VO , j’ai toujours le livre. Ensuite Gaskel et moi, ça a bien duré, il m’en reste encore à découvrir.

Reply
Electra 27 décembre 2021 - 11 h 23 min

oui quel plaisir ce roman ! je ne m’y attendais pas du tout, et ce fut une excellente surprise ! Le roman précédent était plus sombre et ici je me suis tellement amusée ! Tu as bien fait de le garder, à relire quand on sent pointer une petite déprime 🙂

Reply
Sunalee 27 décembre 2021 - 14 h 25 min

Ah les Français, quels sauvages quand même !
Je me dis que je devrais ajouter cette autrice à ma PAL, mais elle déborde déjà tellement (c’est une résolution pour 2022: tenter de limiter l’explosion de ma PAL).

Reply
Electra 27 décembre 2021 - 17 h 18 min

je comprends très bien ta résolution, j’ai la même mais si tu emprunter ce livre, n’hésite pas une seconde ! quand tu as un coup de mou, tu le lis et tu vas voir, tu te sentiras tellement bien en leur compagnie !

Reply
Mingh 27 décembre 2021 - 15 h 04 min

Inconditionnelle de Gaskell, j’ai beaucoup aimé Cranford même si North and South demeure mon roman préféré. Il y a une version BBC de Cranford si je me souviens bien…

Reply
Electra 27 décembre 2021 - 17 h 19 min

Ah pour ma part, j’ai préféré Cranford à North and South, sans doute moins romantique suis-je ! Sinon, je veux lire Wives and Daughters cette année et j’ai encore un autre roman, Mary Barton. Donc je suis contente, je sais que je vais retrouver la plume de Gaskell et je comprends pourquoi on l’adore !

Reply
Autist Reading 27 décembre 2021 - 18 h 45 min

Une « classique » de plus qui manque à ma culture générale… mais si elle est drôle et qu’elle redonne la pèche en cas de coup de mou, je note ce titre tout particulièrement. Ça m’étonnerait bien que je n’en aie pas l’usage au cours de l’année qui vient 🙂

Reply
Electra 27 décembre 2021 - 21 h 00 min

Oui ! et comme toi, j’en ai eu bien besoin du coup, je sais que je peux la relire au besoin ! J’ai eu longtemps ma période de romans noirs mais là j’ai besoin aussi de lumière et de rires ! Les nouvelles du soir ne sont pas très réjouissantes ! Hâte de voir ton bilan !

Reply
Athalie 28 décembre 2021 - 11 h 13 min

Une classique que je ne connais pas non plus, mais ta note fait envie, alors tant pis pour la PAL qui déborde, si c’est pour sourire !

Reply
Electra 28 décembre 2021 - 11 h 43 min

excellente décision ! la PAL déborde aussi ici mais quand c’est du bon, c’est pas grave !

Reply
uneviedevantsoi 29 décembre 2021 - 9 h 22 min

J’avais déjà noté Nord et Sud suite à ta chronique mais jamais lu…
Je commencerai donc plutôt par celui-ci

Reply
Electra 29 décembre 2021 - 19 h 03 min

Oui ! tu vas bien t’amuser 🙂

Reply
Mes échappées livresques 6 janvier 2022 - 12 h 12 min

J’ai mis la main sur Nord et Sud récemment. Cela me permettra de découvrir enfin cette autrice.

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.