Wait for signs ∴ Craig Johnson

par Electra

De retour dans le comté d’Absaroka, Wyoming ! Pour les amoureux de Walt Longmire (et de Henry Standing Bear ♥) , ces douze nouvelles sont un must. 

Craig Johnson ne croyait pas trop en sa chance lorsqu’il a publié la première nouvelle de ce recueil, An Indian Old Trick (une vieille ruse indienne) et pourtant le succès sera au rendez-vous et Craig comprendra qu’il peut écrire continuer à écrire sous ce format. Et l’auteur aux bottes de cowboy a pris plaisir à raconter de nouvelles histoires avec Walt, comme des petites insertions dans sa vie – plus courtes que le roman mais toujours aussi bien !

Chaque nouvelle révèle le Walt touchant, tendre et plein d’empathie que l’on connaît. Ici, il est particulièrement émouvant car sa femme vient de décéder et les relations avec sa fille Cady sont toujours difficiles. En plein deuil, Walt est obligé d’aller faire son travail et aider ses amis. Ils sont tous là : Vic, Sancho (le Basque) et surtout Henry Standing Bear, The Cheyenne Nation, son meilleur ami et accessoirement, mon personnage préféré.

Ces histoires me font parfois penser à des contes ou à des fables car Walt est un vieux sage, comme lorsqu’il aide cette jeune femme paumée à une station d’essence ou ce jeune homme de la Marine qui, blessé en Afghanistan, n’a rapporté aucune médaille au grand dam de son père. Walt sait aussi percer les vieux secrets comme lorsque son ami Lucian Connolly est accusé d’avoir mis le feu à sa chambre (il est en maison de retraite). J’ai adoré cette nouvelle du début à la fin.

L’humour est également présent dans toutes ses nouvelles, comme lorsqu’il regrette d’avoir raté sa prestation dans une pièce de théâtre locale (Scrooge de Charles Dickens) mais à l’occasion de réciter sa tirade à une famille perdue dans le blizzard …Walt vous fera également rire lorsqu’il va régler un problème de violence conjugale en robe de bain…

Johnson aime beaucoup Walt et tout au long de ses nouvelles, il aborde la question du deuil d’une manière magnifique. Comme lorsqu’il raconte ses derniers instants ou lorsqu’en lisant le journal, Walt tombe sur son avis d’obsèques. Mais Johnson ne laisse jamais son héros sombrer puisque celui-ci doit faire face à toutes sortes d’escrocs, que ce soit des vendeurs de Bible ou des touristes qui ressemblent à des Amish …

Sans oublier la place que l’auteur américain accorde à la nation indienne en abordant des sujets difficiles comme Thanksgiving, devenue Thankstaking mais également en rendant hommage à leurs croyances, comme la chouette, porteuse des âmes des enfants à naître. Et sans oublier cette fameuse rude indienne .. la première nouvelle vous fera bien rire!

L’écriture est un vrai plaisir comme d’habitude. J’ai été touchée par la profonde humanité des personnages. 12 nouvelles qui vous ravissent le coeur.  Et lisez la préface signée Lou Diamond Philipps, qui interprète Henry Standing Bear dans la série.

Et bonne nouvelle pour les Francophones, huit de ces nouvelles sont disponibles en français, en téléchargement sur le site de Gallmeister en cliquant ici.

♥♥♥♥♥

Editions Penguin Books, 2015, 183 pages

14 commentaires
1

Et pourquoi pas

14 commentaires

keisha 23 mai 2018 - 8 h 04 min

Ah le vieux truc indien, je l’ai lu déjà, c’était offert en fin d’année il y a longtemps

Electra 23 mai 2018 - 9 h 18 min

Oui ! Mais il y en a onze autres dans ce recueil !

Edwige Mingh 23 mai 2018 - 10 h 10 min

Fan depuis toujours (j’ai le recueil en vo), ces nouvelles sont un plaisir de plus. Géniale photo en intro à ton article qui rappelle la série, hélas terminée, même si Netflix avait permis 3 saisons de plus… Je suis du reste presque aussi déçue de l’arrêt brutal de Hap and Leonard (Joe R.Landsdale) dont je suivais les aventures sur Sundance. Pourtant ces deux adaptations (souvent décevantes ailleurs) sont ici particulièrement réussies. Par chance Craig Johnson et Joe Landsdale n’ont pas l’intention de s’arrêter !

Electra 23 mai 2018 - 13 h 08 min

Oui je suis déçue de l’arrêt de la série ! J’adore ce personnage et cette série. J’espère qu’il va continuer à écrire sur eux. Et ce recueil est un vrai plaisir ! Tellement touchant

Titezef 23 mai 2018 - 17 h 09 min

Merci pour le lien. C’est sur je vais les lire. J’ai pas encore débuté la série de Walt. J’ai le premier tome mais commencésans doute à la mauvaise période…je l’ai reposé.

Electra 23 mai 2018 - 17 h 58 min

Tu peux lire la première. Pour apprécier Walt il vaut mieux commencer la série dans l’ordre pour suivre ce qui lui arrive personnellement et professionnellement je pense que le deuxième est meilleur que le premier en fait ! Tu peux lire la première nouvelle pour te faire une idée du personnage !

Titezef 23 mai 2018 - 23 h 39 min

Ok ok je vais suivre ton conseil

Electra 23 mai 2018 - 23 h 44 min

Super

Marie-Claude 24 mai 2018 - 2 h 20 min

Tu es gentille, sur ce coup!
Je viens de télécharger les huit nouvelles, que je vais me faire un plaisir d’imprimer et de savourer!
Miam!

Electra 24 mai 2018 - 7 h 12 min

Mais oui je suis toujours gentille bien ! Tu vas adorer !

Fanny 24 mai 2018 - 12 h 28 min

Je suis en train de me demander si j’ai déjà lu Craig Johson… je crois avoir un bouquin qui traîne quelque part.
Je vais aller de ce pas voir les nouvelles disponibles!

Electra 24 mai 2018 - 13 h 23 min

Super ! C’est très sympa

Livreslibres 24 mai 2018 - 18 h 15 min

Merci pour le lien !

Mai en nouvelles : Les chroniques - la nuit je mens 3 juin 2018 - 19 h 22 min

[…] Heartbreaker Stories de Marijan Meier, FSG Tout piller, tout brûler de Wells Tower, Albin Michel Wait for signs de Craig Johnson, Penguin Books Nine stories de J.D Salinger, Little Brown […]

Les commentaires sont fermés