Frankie & Johnnie · Meyer LEVIN

par Electra
473 vues

Soyons clairs : l’image en une représente une scène du film Frankie & Johnny, datant de 1991. La proximité des noms m’ayant fait penser tout de suite à ce film, or le roman n’a strictement rien à voir. C’est juste un clin d’oeil à un film que j’ai vu et beaucoup aimé à l’époque. Enfin rien à voir, c’est également une très jolie histoire d’amour. Mais revenons au roman.

Je voulais lire depuis longtemps Meyer LEVIN, l’auteur du célébrissime Crime (1951) que le Caribou a lu et beaucoup aimé. Je l’avais d’ailleurs acheté après avoir lu son billet, mais j’ai trouvé entre temps ce roman, publié en 1930, réédité en 1951 après le succès de Crime. Près de trente séparent les deux romans, et l’auteur avait tout juste 24 ans quand il l’a publié. Et pourtant croyez-moi, le roman n’a pas pris une ride. J’ai d’ailleurs cherché à situer l’histoire, et vu les deux personnages et leurs pensées, j’ai pensé être plus proche des années 70 que 30 !

La modernité de Meyer Levin est là, où il alors il traduit simplement un sentiment amoureux éternel,  quand un boy meets girl...  Johnnie en pince pour Frankie, la petite soeur de son copain Steve. Il hésite, mais pas longtemps, elle est trop mignonne. Il ne veut pas qu’elle mentionne son âge, ni la dernière année de lycée. Ils n’ont pas vingt ans, apprennent à se connaître puis à s’aimer, maladroitement. C’est touchant et tellement vrai ! Le garçon, rêve évidemment de plus, mais la fille refuse – est-il prêt à l’épouser ? Car on l’époque, on se fréquente et on se marie très vite. Mais Johnnie se sent trop jeune et pourtant Frankie l’obsède. Il l’aime c’est certain. Il empreinte la voiture de ses vieux et ils partent se balader et tentent de résister.. C’est compliqué….

Le critique de Libé citait sa fraîcheur, et je confirme ! C’est frais, c’est beau, c’est aussi très étonnamment en avance sur son temps, j’ai beau relire, je me dis que ce n’est pas 1930, les voitures, le cinéma, les baisers…. Un autre critique dit « un petit miracle, un vrai moment de bonheur » et je plussoie ! J’ai adoré être en leur compagnie, l’auteur nous emmène dans leur tête, les doutes de Frankie, les obsessions de Johnny .. On est avec eux et on a envie de les voir ensemble très longtemps.

Son coeur battait à tout rompre. Elle espérait qu’il ne ferait rien qu’elle devrait l’empêcher de faire, parce qu’elle ne voulait rien avoir à l’empêcher de faire. Bon Dieu, est-ce que j’ai besoin d’être si pressé, se réprimanda-t-il.

J’ai découvert que le roman avait une première fin (page 159) et que l’auteur l’a modifiée à l’occasion de la réédition de 1952.  Deux fins très différentes. En y réfléchissant, les deux me conviennent, l’une d’elle étant sans doute plus populaire. Je crois que j’aurais finalement préféré la première.

On le compare un peu à mon auteur préféré, J.D Salinger et comme vous le savez, je suis rarement d’accord mais là j’ai tellement aimé ce petit chef d’oeuvre et je retrouve ici dans le personnage de Johnnie cette jeunesse, cette impétuosité, ce regard dur sur la société, cette vitalité, je retrouve un peu de mon Holden. Je comprends donc la comparaison.

Ce roman est une vraie pépite, une fois en main, je ne pouvais plus le lâcher. Attention cependant, le roman datant de 1930 il utilise du vocabulaire jugé raciste aujourd’hui (et tant mieux) mais je préviens le lecteur, car moi ça m’a choqué au départ.

Puis elle irait attendre sur le quai et, quand l’express d’Englewood arrivait, elle se mettrait à courir pour atteindre une rame qui n’aurait pas l’air trop bondée. Pour finir, poussée par la foule, elle se retrouverait dans une voiture où elle chercherait un siège près de la fenêtre, parce que c’était plus agréable de voyager près de la fenêtre.

Ayant repris à lire depuis peu, après une longue panne de lecture, je privilégie les courts romans mais j’ai bien mon exemplaire de Crime qui m’attend.

♥♥♥♥♥

Editions Phébus Libretto, The Young Lovers,  trad. Muriel Goldrajch, 2000 (1930), 174 pages

 

Et pourquoi pas

18 commentaires

Marie-Claude 25 février 2024 - 20 h 21 min

C’est un pur ravissement de te lire. Je n’aurais pas pu deviner. Même que j’ignorais l’existence de ce roman. Tu te doute bien que je vais le lire. Ce que tu écris, en plus de mon coup de cœur pour Crime, le fait que ces deux romans aient été publiés avant tant d’années d’écart… Et, le clou, que toi, tu aies succombé à une histoire d’amour? Aucun doute, je dois vite mettre la main dessus!

Reply
Electra 25 février 2024 - 20 h 41 min

Merci ! Tes mots me touchent. Donc tu ne connaissais pas ce roman ? Oui, une histoire d’amour, dingue non ? Fonce l’acheter, j’espère que tu seras aussi transportée que moi !

Reply
Marie-Claude+Rioux 6 mars 2024 - 17 h 54 min

Non, j’ignorais l’existence de ce roman. Pensant que Crime était son seul roman! Merci de l’info. Il est commandé!

Reply
Electra 6 mars 2024 - 22 h 02 min

Oui ! J’adore son style et cette lecture m’a vraiment laissé un bon souvenir

Reply
je lis je blogue 26 février 2024 - 7 h 01 min

Merci pour la découverte. On sent que tu as beaucoup apprécié ce roman. Les années 30, c’est les années folles. Un vent de modernité et une soif de vivre soufflait sur le monde. Je me souviens d’avoir vu un film (Masques de cire) et ses deux remake (L’homme au masque de cire et La maison de cire). La version des années 30 semble la plus moderne. L’héroïne était bien plus libérée que dans la version des années 50 et plus délurée que dans celle des années 2000.

Reply
Electra 26 février 2024 - 9 h 31 min

Oui, je me souviens avoir vu pas mal de films adolescentes (Gatsby le Magnifique entre autres) et tout cela s’est effondré et la société d’après-guerre avec le MacCarthysme était redevenue conservatrice. Du coup, ce roman a l’air bien plus moderne !

Reply
keisha 26 février 2024 - 7 h 47 min

Hé bin je note c roman (en réserve à la bibli, mais existant, c’est déjà ça)

Reply
Electra 26 février 2024 - 9 h 31 min

Oui ! Il aurait besoin d’être republié car il mérite vraiment le détour

Reply
Kathel 26 février 2024 - 11 h 22 min

J’ai lu récemment, en janvier, Crime et je l’ai beaucoup apprécié. Il est très prenant. Pourtant jen ‘ai pas eu idée de chercher si l’auteur avait écrit autre chose : sans doute encore un paradoxe de lectrice ! ^-^

Reply
Electra 26 février 2024 - 13 h 29 min

Oui ! pareil pour le Caribou, elle avait lu Crime et adoré le roman mais ignorait tout de celui-ci ! Pourtant il vaut également le détour 🙂

Reply
Livr'escapades 26 février 2024 - 13 h 07 min

Je ne suis que très peu portée sur les histoires d’amour mais ton enthousiasme fait très plaisir à lire!

Reply
Electra 26 février 2024 - 18 h 58 min

Moi aussi, mais là tant de fraîcheur ! c’est drôle et émouvant, et ce type écrivait sacrément bien !

Reply
Ingannmic 27 février 2024 - 16 h 08 min

Moi aussi, j’ai adoré Crime, lu sur les conseils de Marie-Claude. Mais le sujet, la référence à Salinger dont le fameux chef-d’œuvre m’a laissée complètement froide et la grande entreprise de réduction de pile dans laquelle je me suis lancée, sont autant de raisons qui me font passer, sur ce coup…

Reply
Electra 27 février 2024 - 18 h 34 min

Salinger est mon héros ! Pas touche, pour ta pile, je comprends totalement ! J’ai dit au revoir à 110 livres il y quelques années, trop c’était trop ! Tu nous tiendras au courant des avancées de réduction de ta pile ?

Reply
Ingannmic 28 février 2024 - 8 h 28 min

J’attends de faire le point en fin d’année, mais si j’y arrive, je pourrai en parler dans mon bilan oui ! J’ai pour commencer vidé mes étagères d’une cinquantaine titres non lus et pris la résolution, sauf exception, de ne plus acquérir de nouveaux titres au moins jusqu’en fin d’année. Et je referai sans doute un autre tri en cours de route..

Reply
Electra 29 février 2024 - 19 h 17 min

tu vas emprunter ? ou alors tu ne vas lire aucune sortie littéraire 2024 ? je suis trop curieuse ! Moi j’ai acquis encore 3 titres mais je les lis immédiatement du coup ils ne rentrent plus dans la PAL (comme les vêtements, achetés et portés le lendemain)
mais tu as raison, il ne faut pas se sentir « étouffé » hâte de lire tes bilans

Reply
Fanja 29 février 2024 - 21 h 41 min

On ne le voit pas beaucoup sur les blogs cet auteur et d’ailleurs je n’ai encore rien lu de lui. Je commencerais bien par Crime même si ton enthousiasme pour Frankie & Johnnie me fait hésiter.

Reply
Electra 1 mars 2024 - 8 h 49 min

Oui ! je vais aussi lire Crime – je pense que son choix de vie a peut-être aussi influencé le reste de sa carrière mais son oeuvre demeure

Reply

Leave a Comment