Une pause BD, ça vous tente ?

par Electra
4 commentaires

De retour avec plusieurs lectures, 3 en tout et j’ai même un autre billet en préparation !

L’attente, une famille coréenne brisée par la partition – Keum Suk Gendry-Kim
♥♥♥

Keum Suk Gendry-Kim était adulte lorsque sa mère lui a appris un lourd secret familial : elle a été séparée de sa soeur pendant la guerre de Corée. Une histoire pas si rare, beaucoup furent dans ce cas lorsque la péninsule fut coupée en deux au 38ème parallèle divisant le pays en deux. Cette histoire a inspiré ce roman. L’attente raconte l’histoire de Gwijia, dictée par sa fille écrivaine, Jina. Gwija avait connu jeune le pays occupé par le Japon, on l’avait alors marié rapidement à un coréen pour éviter qu’elle ne soit enlevée. Lorsque la guerre éclate, Gwija décide de fuir avec son époux et ses deux enfants. Alors qu’ils sont sur la route avec des milliers de personnes, Gwija s’arrête pour nourrir au sein sa fille lorsqu’elle est soudainement séparée de son époux et de son fils. Soixante-dix longues années se sont écoulées. Soixante-dix ans d’attente et Jina pense à la promesse qu’elle a faite à sa mère de retrouver son frère.

Je me souviens d’une grande partie de ma lecture, de la séparation brutale, de l’attente, des rencontres arrangées par le gouvernement entre les membres d’une famille séparées entre les deux pays, mais bizarrement je ne sais plus si Gwija retrouve son fils. Reste que j’ai un bon souvenir de ma lecture, que j’ai aussi aimé le dessin et que j’ai été touchée par l’histoire de ces personnages.

Editions Futuropolis, 2021,248 pages

 

Fausses pistes – Bruno Duhamel
♥♥(♥)

Un roman graphique encensé sur la toile, mais pour ma part, j’ai déjà oublié l’histoire et j’avais noté avoir été déçue par l’avant-dernière page, donc la fin.  J’avais aussi noté « lecture agréable ». L’histoire est je le reconnais, à part. Frank exerce depuis quinze ans le célèbre Marshal dans le spectacle quotidien de la ville de Woodstone. Mais voilà, Frank ne sort plus de son personnage, colérique. Il est totalement possédé par son personnage et adore abattre les méchants lorsqu’ils entrent dans sa ville. Jugé subitement trop vieux pour le rôle du marshal, Frank perd tout.  Comme cadeau de départ, il reçoit un voyage organisé dans l’Ouest, une prime de départ et un authentique Colt, comme celui de son héros. Frank part alors réaliser son véritable rêve…

Le graphisme m’a plu, les personnages (ils sont nombreux), un peu moins, j’ai parfois trouvé l’histoire trop rocambolesque et la toute fin m’a déçue mais je me souviens ne pas m’être ennuyée, en compagnie de ce mec totalement barré.

Editions Grand Angle, 2021, 80 pages

 

Naoto, le gardien de Fukushima – Fabien Grolleau et Ewen Blain
♥♥♥

On se souvient tous du 11 mars 2011 lorsqu’un tremblement de terre a déclenché un tsunami qui, a lui même causé la fusion du coeur de trois réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. La catastrophe a rappelé évidemment celle de Tchernobyl, et comme dans la précédente, tous les habitants ont été évacués avec interdiction de revenir vivre dans la région. Mais Naotoa Matsumura ne peut se résoudre à abandonner sa ferme et son bétail. Il décide alors de braver les interdits et retourne habiter dans sa ferme. Il retrouve alors tous les animaux de ferme ou domestiques abandonnés par leurs maîtres. Ces images sont assez dures.

Lorsqu’il a été découvert par des scientifiques, Naoto a été testé et il est désormais l’homme le plus irradié du Japon mais grâce à lui les animaux ont pu être sauvés. Il ignore combien de temps il va survivre. En attendant, il fait régulièrement entendre dans les médias sa colère contre le nucléaire.

Un récit basé sur un fait réel assez étrange, avec le parcours atypique de cet homme, et une ode à ces terres dévastées par l’homme et abandonnées par ce dernier. Le dessin est signé Ewen Blain. Grolleau en profite pour faire référence aux légendes japonaises qui, comme ça sera le cas, racontent que la vie, la nature reprennent toujours leurs droits. Ce choix onirique ne fut pas pour ma part ma partie préférée, je suis décidément accro au récit journalistique. Mais c’est un livre marquant.

Editions Steinkis, 2021, 144 pages

 

Related Articles

4 commentaires

Fanny 7 janvier 2022 - 7 h 03 min

Je n’en connais aucune !
Et ma préférence va à L’attente. J’aime ce genre d’histoires de famille sur fond historique.

Reply
Electra 7 janvier 2022 - 17 h 35 min

Oui alors ça devrait te plaire ! Je ne savais pas ce qui s’était passé quand la Corée s’est séparée en deux – c’est très intéressant et triste aussi

Reply
Mes échappées livresques 11 janvier 2022 - 9 h 21 min

Comme Fanny, ces 3 BD me sont inconnues. Je me note L’attente et Naoto pour d’éventuels emprunts car leurs sujets m’interpellent.

Reply
Electra 11 janvier 2022 - 10 h 13 min

Oui les sujets sont effectivement intéressants ! Je suis contente car vu tout ce que tu lis ou repères en BD, je me sens petite joueuse à côté de toi LOL

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.