Une pause BD, ça vous tente ?

par Electra

Encore et toujours sur mes lectures des vacances, il va me falloir du temps pour les éliminer ! Du coup, vous en aurez encore 3 pour la peine !

Cher Régis Debray, une correspondance dessinée – Alexandre Franc

J’avoue, j’avais totalement oublié cette lecture, mais j’avais gardé une photo au cas où ! L’histoire me revient à présent. De juin 2011 à mai 2013, le dessinateur Alexandre Franc adresse à Régis Debray des pages de bande-dessinée, auxquelles répond l’intéressé par des lettres. Amusé par les premières ébauches, l’écrivain finit par se prendre au jeu (il avait refusé une version graphique de son oeuvre au début de leurs échanges).

Les deux s’interpellent, donnant naissance à une correspondance graphique singulière et plutôt joyeuse.

Malheureusement pour l’auteur, il ne m’en reste rien ! La fatigue, sans doute ? du coup, je préfère ne pas donner de note à cet ouvrage. J’ai beau me creuser les méninges, très peu me revient. Pourquoi ? Une première pour moi mais apparemment ma mémoire me joue des tours. Je vous jure que je l’ai lu.

Editions Futuropolis, 2013, 96 pages

Vivre en terre occupée, un voyage en Parlestine – José Pablo Garcia
♥♥♥

Changement de décor avec ce petit livre, publié pour Action Contre la Faim et qui livre un passionnant ouvrage sur l’histoire de la Palestine, la guerre des 6 jours, la Bande de Gaza, les diverses insurrections et le résultat : une vie en terre occupée où les Palestiniens sont prisonniers de leurs propres terres. Entre la visite de la Ville Sainte et de Gaza, le jeune dessinateur espagnol découvre l’histoire de ce pays, soudainement rayé de la carte et du combat quotidien d’une poignée de bénévoles.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, même si elle requiert toute mon attention vu la quantité d’informations qu’elle donne ! Toute l’histoire, mais aussi la géographie y sont. Ainsi, on découvre le labyrinthe que doivent emprunter les Arabes Israéliens ou les Palestiniens pour se déplacer. Et évidemment tout doit être compliqué pour les autres habitants.  Il démontre l’absurdité de certaines situations. J’ai beaucoup aimé découvrir de manière approfondie la situation et pas uniquement en la survolant. Un ouvrage à lire si on veut comprendre l’imbroglio qu’est la situation politique et sociale de ce pays, et ce à travers les yeux d’un dessinateur venu rencontrer les bénévoles d’action contre la faim et gribouillant dans son carnet. Il a fait un super boulot !

Editions La Boîte à Bulles, 2018, 88 pages

 

Une vie avec Alexandra David-Néel (tome 1) – Fred Campoy et Mathieu Blanchot
♥♥♥♥

Toujours attirée par les biographies, je me suis jetée sur celle de cette exploratrice – que je connais de nom et dans les grandes lignes. Je n’ai découvert qu’en ayant commencé ma lecture qu’il ne s’agit que du tome 1 (oui c’est bien écrit sur la couverture..) et que deux tomes suivent ! Du coup, je me suis dépêchée de réserver les deux autres. Si la passion pour Bouddha ne m’intéresse absolument pas, la vie de cette femme m’intéresse vivement.

En 1959, Alexandra a 91 ans lorsqu’elle engage une jeune dame de compagnie (cuisinière, infirmière, secrétaire …) Marie-Madeleine. Cette dernière est grande, gauche et n’y connaît rien en bouddhisme.  Mais elle est immédiatement séduite par cette vieille femme autoritaire et parfois blessante. Entre eux s’installe une relation très forte qui va durer dix ans jusqu’au décès de l’exploratrice. Le roman oscille entre la prise de poste de Marie-Madeleine et les explorations au Népal et au Tibet d’Alexandra. J’ai beaucoup aimé cette lecture et ce va-et-vient qui permet de mieux comprendre qui est cette femme qui dévoua sa vie entière à cette religion et à ce peuple. Interdite d’entrée au Tibet (comme tous les étrangers), elle réussira en passant par l’Himalaya.  Bref, vous avez compris, j’ai beaucoup aimé cette lecture et le regard en particulier de Marie-Madeleine qui rappelle aussi tous ses défauts, ce tyran en fauteuil qui adorait sonner la cloche et exigeait absolument tout de sa dame de compagnie ! (3 après-midi de congés en dix ans…)

Editions Bamboo, 2016, 94 pages

 

Et pourquoi pas

6 commentaires

Mes échappées livresques 15 février 2019 - 8 h 50 min

Trois titres que je ne connaissais pas du tout, je me note la bio sur l’exploratrice pour la biblio 😉

Electra 15 février 2019 - 22 h 29 min

Elle est passionnante, j’adore ses rapports avec sa dame de compagnie ! j’ai passé un excellent moment

Marie-Claude 15 février 2019 - 21 h 08 min

Je passe! J’ai une liste BD déjà monumentale et je ne trouve pas le temps de mettre la main dessus et de les lire!

Electra 15 février 2019 - 22 h 30 min

et moi j’ai encore 3 billets pleins qui attendent d’être publiés et je lis deux autres BD et j’en ai encore 4 qui attendent …. les journées sont trop courtes !

Jerome 19 février 2019 - 17 h 16 min

Je n’en connais aucun mais il n’y a que le dernier album qui me tente vraiment. Avec un peu de chance je pourrai le trouver à la médiathèque (avec les deux suivants évidemment).

Electra 19 février 2019 - 19 h 45 min

J’espère que tu le trouveras, c’est vraiment très bien écrit et on apprend beaucoup !

Les commentaires sont fermés