Occasions tardives · Tessa Hadley

par Electra
Occasions tardives · Tessa Hadley

J’ai toujours grand plaisir à retrouver Tessa Hadley – une des rares auteures, comme Julia Kerninon, qui me donnent envie de lire des romans sur des relations de couples. Mais ici point de romance, elles aiment explorer les fissions, les mensonges, les trahisons, les secrets et surtout la fragilité des relations. Et ce nouveau roman, ne fais pas exception !

Tessa Hadley me fait penser à un chirurgien qui en regardant un scan du cerveau peut déceler toutes les failles d’une personne. Elle sait lire en nous, elle sait décortiquer nos sentiments et analyser les faux-semblants. Elle voit plus loin que le regard.

Ils sont quatre amis, deux couples : Alex et Christine, Lydia et Zachary – amis intimes depuis leur rencontre il y a trente ans. A l’époque de leur rencontre, Lydia était tombée sous le charme d’un de ses professeurs, Alex,  et avait entrainé Christine dans son délire d’étudiante. Mais l’homme, taciturne et intellectuel avait préféré la calme et posée Christine. Lydia avait jeté son dévolu sur le meilleur ami d’Alex, Zachary. Ce dernier avait connu une réussite professionnelle énorme et après des années passées à New York, lui et Lydia étaient revenus en Angleterre où il avait ouvert une galerie d’arts. Les deux couples avaient repris leurs vieilles habitudes. Mais un jour tout s’arrête : Zach est mort. Une crise cardiaque. Ce décès les touche profondément : le meilleur ami d’Alex, le mari de sa meilleure amie ..

Mais au lieu de resserrer leurs relations, la mort de Zach va déformer leur relation, faisant tout à coup tout remonter à la surface : les vieux griefs et puis le passé tout simplement – Christine avait fréquenté Zachary jusqu’à ce que Lydia comprenne qu’Alex n’était pas intéressé et avait choisi un “beau parti” en la personne de Zach. Christine n’avait rien dit. Mais les choses vont basculer, entre leurs enfants, touchés par la mort de Zach, la détresse de Lydia qui s’installe chez eux, le couple de Christine et d’Alex vacille. La colère et l’amertume remplacent le chagrin.  Et puis soudainement les paroles se délient et tout remonte. Et un jour, alors que Lydia est chez elle, Alex s’arrête pour prendre des nouvelles et …

Elle appela un taxi et fit un sac, les deux femmes s’étreignirent rapidement à la porte. Elles échangèrent des paroles affectueuses mais, sous la surface de leur séparation, Christine avait conscience d’un empressement, comme si chacune d’elles, soudain, avait besoin de se libérer de manière urgente de la compagnie de l’autre.

Je ne m’attendais pas à une telle tourne d’évènements en lisant le roman. J’avoue que j’étais un peu inquiète en commençant ma lecture, n’étant pas du tout fan d’histoires d’amour en lisant leur rencontre à la face, mais ici, comme dans ses précédents romans, on arrive à toujours à la croisée des chemins, des années plus tard, quand les couples se délient Tessa Hadley réussit un véritable tour de force.

On prend alors conscience de nos failles, de nos manières d’agir, de nos actes – c’est très révélateur sur l’être humain. J’ai évidemment été très touchée par la détresse de Christine et une fois dans l’histoire, je n’ai pas pu reposer le livre. Comme à chaque fois. C’est addictif !  Et puis c’est tellement bien écrit, ça aussi c’est un plaisir de plus à ma lecture.

J’ai découvert l’auteure avec son  recueil de nouvelles (celle avec Kieran m’obsède toujours) et un roman (lu en anglais mais disponible en français), Accidents in the home.

♥♥♥♥

Editions Christian Bourgois, trad. Aurélie Tronchet, Late in the day, 2019, 315 pages

10 commentaires
0

Et pourquoi pas

10 commentaires

Marie-Claude 28 août 2019 - 5 h 13 min

J’avais “Incidents domestiques” dans ma pal…!

Reply
Electra 28 août 2019 - 21 h 11 min

Oui ! j’adore ses nouvelles également, une des meilleures !

Reply
Jérôme 28 août 2019 - 13 h 47 min

Mais que serait une relation de couple sans mensonge ni trahison ? 🙂

Reply
Electra 28 août 2019 - 21 h 12 min

… profondément ennuyante ! Ici c’est surtout cette proximité et ces non-dits, quand tout explose – violent !

Reply
Mes échappées livresques 2 septembre 2019 - 10 h 00 min

ça devrait me plaire! je note!

Reply
Electra 2 septembre 2019 - 11 h 55 min

et plutôt deux fois qu’une !

Reply
Mes échappées livresques 2 septembre 2019 - 10 h 00 min

ça devrait me plaire! je note!

Reply
Electra 2 septembre 2019 - 11 h 55 min

🙂

Reply
Autist Reading 2 septembre 2019 - 11 h 42 min

Je ne connais pas du tout l’auteur mais j’adore généralement quand un auteur dissèque les relations humaines/de couples et ce que tu en dis me laisse présager un bon moment de lecture. Je note !

Reply
Electra 2 septembre 2019 - 11 h 55 min

Oui ! elle est très douée, tu peux commencer par ses nouvelles si tu as peur de te frotter à un roman – mais oui, j’ignore comment elle fait, elle rentre dans notre tête et le résultat est époustouflant !

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.