L’assassin du train · Jessica Fellowes

par Electra

En suivant la chaine d’Alice, j’ai eu envie de lecture plus légère – j’ai toujours aimé les policiers ou les enquêteurs privés, et ça remonte à la bibliothèque verte ! J’ai donc acheté, sur un coup de tête, le premier roman de la série “les soeurs Mitford enquêtent” , sélectionné pour le prix des Lecteurs 2019.

Jessica Fellowes a eu l’idée de s’inspirer des Soeurs Mitford – les connaissez-vous ? Pour ma part, je connaissais uniquement de nom l’une des soeurs Nancy. Elle a elle-même écrit des romans policiers et c’est d’ailleurs elle qui est mis en avant dans ce roman. Mais je ne connaissais pas les autres soeurs et leur histoire très particulière : deux d’entre elles allaient en effet épouser les idées aryennes de Hitler, une autre sera communiste. Leur patronyme est aujourd’hui très connu et je suis allée chercher des informations sur ces jeunes femmes après ma lecture (cf. photo en une)

Mais dans ce roman, nous ne sommes qu’en 1919, les soeurs Mitford sont encore très jeunes. Nancy, l’ainée va fêter ses 18 ans. Elle a quatre soeurs et un frère, sa mère, Lady Redesdale est enceinte d’un garçon (elle est en certaine). Louisa Cannon est engagée comme nounou auprès des plus jeunes enfants. Les deux jeunes femmes deviennent amies. Louisa est arrivée précipitamment chez les Redesdale – elle a fui un oncle violent, un secret qu’elle garde. Ce jour-là, la jeune femme avait emprunté le même train que Florence Nightingale Shore, l’express de 15h20. Or cette dernière fut retrouvée mourante à l’intérieur du wagon, avant de décéder le jour d’après. Lorsque Louisa découvre cela, les deux amies décident d’enquêter ….

De leurs côtés, Guy Sullivan et Harry Conlon travaillent pour la police des chemins de fer et sont amenés sur les lieux du crime, mais vu l’ampleur, l’affaire leur est retirée et confiée à Scotland Yard. Cependant Guy décide de ne pas lâcher l’affaire et va croiser sur sa route les deux demoiselles qui vont, sans le savoir, prendre de grands risques…

Une lecture facile, plaisante et un bon page-turner. J’ai eu envie de m’y replonger surtout à la fin lorsque l’enquête prend une autre tournure et où quelque chose m’a chiffonné mais c’était voulu !  A noter cependant que les personnages principaux sont en fait Louisa et Guy. Il est évident que les soeurs Mitford sont un prétexte et en lisant un peu des avis sur le deuxième opus, qui vient de sortir, on retrouve la même configuration. Certains lecteurs n’aiment d’ailleurs pas cette accroche. Personnellement, cela m’importe peu. J’ai surtout aimé retrouver l’Angleterre de cette époque, l’Art déco – ma période préférée …et j’ai bien aimé passer de la haute-société aux quartiers défavorisés.

Reste que l’auteure a une autre excellente idée : Florence Nightingale Shore a réellement existé et a été assassinée à cette date à bord de ce train. Mais l’affaire n’a jamais été élucidée. Je trouve cela judicieux de remettre la lumière sur ce crime, même si c’est pour accuser l’un de ses proches…Mais l’histoire remonte à tellement loin.

Bref, je lirai le suivant l’an prochain, quand il sortira en Poche. J’ai réalisé que j’ai parfois besoin de ce genre de lecture, du coup j’ai commandé deux autres romans policiers dont j’ai déjà suivi les adaptations télévisuelles mais ça me fera du bien de les retrouver sur papier.

♥♥♥

Editions Le livre de Poche, The Mitford Murders, trad. Valérie Rosier,  2019, 544 pages

12 commentaires
0

Et pourquoi pas

12 commentaires

keisha 16 octobre 2019 - 9 h 29 min

Ah tu n’as jamais lu Nancy Mitford? Très british!

Reply
Electra 16 octobre 2019 - 15 h 21 min

non, jamais – souvent croisé mais ici ce n’est pas Nancy Mitford qui écrit !

Reply
Kathel 16 octobre 2019 - 15 h 10 min

C’est vrai, ça fait du bien une petite pause polar de temps à autres… Je ne connais pas (encore) cette série.

Reply
Electra 16 octobre 2019 - 15 h 22 min

Oui, je sortais de plusieurs lectures exigeantes, parfois dépressives du coup lire sans se prendre la tête .. c’est pas mal du tout !

Reply
Marie-Claude 18 octobre 2019 - 4 h 22 min

Très peu pour moi, merci. Tiens, je prendrais bien un p’tit Jean-Paul Dubois! Non mais, sérieusement, je déguste mon Wagamese!

Reply
Electra 18 octobre 2019 - 15 h 09 min

ah oui pas du tout ta cam ! comme toi avec tes Kerry Hudson .. beurk LOL je suis heureuse de passer mon chemin … pour le Dubois, ça tourne à l’obsession .. bientôt tu ne liras plus que des français contemporains .. SOS ! pour le Wagamese, impossible de résister !

Reply
Eva 20 octobre 2019 - 17 h 25 min

je l’ai lu à sa sortie, et je l’ai trouvé effectivement plaisant, mais il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable…
si tu t’intéresses aux soeurs Mitford, je te conseille la biographie que leur a consacrée Annick Le Floc’hmoan, « Ces extravagantes soeurs Mitford ».

Reply
Electra 21 octobre 2019 - 10 h 27 min

Oui, il n’est pas génial – je le dis bien une lecture légère et agréable sans se prendre la tête .. ça fait parfois du bien ! Je note pour les Mitford mais j’avoue que je ne suis pas très fan de leurs choix politiques 😉

Reply
Autist Reading 20 octobre 2019 - 19 h 00 min

Comme j’ai lu il y a longtemps la bio dont parle Eve et que je te recommande aussi, j’avais repéré ce petit polar. Tu confirmes ce que je pressentais, une lecture sympa, sans prétention, dont les Mitford ne sont qu’un prétexte. Mais comme toi, j’aime beaucoup cette période alors je sens que ça sera un bon roman à lire en cas de panne de elcture.

Reply
Electra 21 octobre 2019 - 10 h 28 min

exactement ! une lecture facile, enjouée et qui nous transporte dans cette époque ! Pour une panne de lecture, c’est une bonne option 🙂 Je me réserve des lectures “faciles” à présent au cas où !

Reply
Jackie Brown 22 octobre 2019 - 22 h 25 min

Marrant, j’ai moi aussi une biographie des sœurs Mitford dans ma LAL (en 5e position, alors je l’ai noté il y a longtemps) : Mary S. Lowell : The sisters : the saga of the Mitford family. Livre que je n’ai jamais lu, mais auquel ton billet m’a fait penser.
L’époque m’intéresse aussi, alors pourquoi pas ?

Reply
Electra 23 octobre 2019 - 0 h 07 min

exactement ! j’ai lu pas mal de choses sur Internet sur le soeurs Mitford et c’est intéressant de les voir via ce biais-là et découvrir si l’auteure va intégrer leurs évolutions politiques.. Sinon une lecture plaisante, légère – ça fait du bien parfois entre deux lectures plus “heavy” 😉

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.