Kuessipan · Naomi Fontaine

par Electra

C’est Sunalee qui nous a proposé, au Caribou et à moi-même de lire ce roman signé Naomi Fontaine. J’ai rencontré l’autrice au Festival America et j’avais beaucoup aimé Manikanetish, aussi j’avais hâte de lire ce livre.

Premièrement, j’avoue que les deux livres sont très proches, et tout d’eux abordent la situation d’un peuple autochtone, les Innus : la disparition d’un mode de vie, d’une culture, le désoeuvrement, la pauvreté, les grossesses précoces, suicide, alcool, la fuite vers les grandes villes…

Dans ce roman, qui se présente comme un journal intime, où une jeune femme confie ses doutes, son désarroi, j’ai, j’avoue plus de mal à accrocher. J’ai trouvé la première partie très décousue. Le récit se présente sous forme de vignettes. Des phrases jetées pêle-mêle, sans fil conducteur. Même si certaines sont très belles, et résument parfaitement le sentiment que vivent sans doute de nombreux habitants de ces réserves indigènes canadiennes, il m’a manqué un point d’ancrage. La deuxième partie m’a plus parlé, le récit était plus cohérent et j’ai enfin trouvé un intérêt à lire ce livre.

Un chant triste, sorte de cri au coeur. Comparable au blues. La langue innue presque chantée, aux intonations lentes, celles qu’on fait durer par des respires. Le manque de voyelles rend la langue impénétrable, comme un rappel à la nature, la dureté, l’écorce et les panaches.

J’avoue, malgré la beauté du texte, la profondeur de la détresse exprimée, j’ai eu le sentiment de passer vraiment à côté de cette lecture. Tout l’inverse de ma première lecture, Manikanetish. Je ne sais pas comment l’expliquer. J’ai pourtant été touchée par le désarroi, ainsi lorsqu’elle explique les grossesses précoces : un besoin d’amour, mais également aussi l’assurance de toucher de l’argent du gouvernement.

Je voudrais lui dire que je sais. Pourquoi je me tais. Le silence. Je voudrais écrire le silence.

Je lirai probablement son prochain. J’avais beaucoup aimé sa participation et son intervention lors d’un échange au Festival America. Pour information, une enquête a été menée en 2015 suite à plusieurs suicides ayant eu lieu dans la communauté de Uashat-Maliotenam.

Ce livre me permet de continuer mon challenge #nation indienne.

♥♥(♥)

Editions Mémoires d’Encrier, 2011, 113 pages

13 commentaires
0

Et pourquoi pas

13 commentaires

Kuessipan – Popup Monster 7 août 2021 - 8 h 47 min

[…] lecture commune avec Electra et […]

Reply
Sunalee 7 août 2021 - 9 h 19 min

Peut-être que c’est parce que c’est le premier livre que je lis de Naomi Fontaine que j’ai mieux accroché que toi ? Mais j’avoue que même si j’ai beaucoup aimé, je l’ai trouvé trop court pour qu’il fasse une longue impression.

Reply
Electra 7 août 2021 - 11 h 07 min

Oui sans doute. Lis les autres. Effectivement il est court et avec le recul, j’ai déjà oublié une partie du texte. J’avais beaucoup aimé l’autre à l’inverse

Reply
Fanny 7 août 2021 - 10 h 05 min

Je garde un souvenir ému de son intervention au Festival America
J’ai lu tous ses livres ( je pense..) et ceux-ci me touchent à chaque fois.
J’espère que tu trouveras Shuni convaincant.

Reply
Electra 7 août 2021 - 11 h 08 min

Oui ! Je l’ai vue aussi au Festival. Je vais lire Shuni. J’ai beaucoup aimé Manikanetish 😊

Reply
Eva 7 août 2021 - 20 h 49 min

Je l’ai lu après avoir entendu plusieurs l’autrice dans l’émission Plus on est de fous, plus on lit que j’écoutais en podcast (en balado!). J’ai eu vraiment du mal aussi avec la narration décousue et du coup j’ai eu l’impression de passer un peu à côté.
J’essaierai peut-être Manikanetish…

Reply
Electra 8 août 2021 - 16 h 11 min

Oui, car Manikanetish avait une histoire, une ligne à suivre tout en mettant en avant les mêmes problèmes (grossesse adolescente, pauvreté, etc.) et du coup j’avais vraiment aimé.

Reply
Marie-Claude 9 août 2021 - 15 h 49 min

Bon ben, ce n’était pas très heureux comme LC! J’ai vu le film avec Maud après ma lecture. Si elle, elle a été bon public, moi j’ai ragé tout du long. Les lieux communs et les clichés m’ont achevée.
Shuni ressemble plus à Manikanetish. Il devrait te plaire.

Reply
Electra 9 août 2021 - 21 h 06 min

Ah bon ? Zut alors ! Mais l’autrice a-t-elle participé au scénario ? Bizarre. Sunalee le sait ?
Ouf pour Shuni. Toi et moi on a eu le même ressenti en tout cas !

Reply
Ingannmic 10 août 2021 - 19 h 26 min

Ton avis est en effet très proche de celui du Caribou. Du coup je passe, je lirai plutôt Manikanetish. Et j’ai beaucoup aimé « Shuni » de cette auteure.

Reply
Electra 11 août 2021 - 9 h 37 min

Oui, et moi je vais lire Shuni du coup !

Reply
Mes échappées livresques 16 août 2021 - 11 h 27 min

Tu sembles aussi enthousiaste que Marie-Claude… J’avais aimé Manikanetish, je me laisserai peut-être tenter par Shuni d’abord.

Reply
Electra 16 août 2021 - 13 h 44 min

Oui hélas ! Mais je vais lire Shuni, car j’avais aussi aimé Manikanetish du coup, je peux de nouveau être emballée 🙂

Reply

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez l'utilisation temporaire de vos données pour ce site.