Une pause BD, ça vous tente ?

par Electra
Une pause BD, ça vous tente ?

Suite de mes découvertes graphiques, avec cette semaine trois nouvelles lectures.

Le quatrième mur – Sorj Chalandon, Eric Corbeyran & Horne Perreard
♥♥♥♥

Je n’ai pas lu le roman de Sorj Chalandon, mais j’ai évidemment immédiatement pensé à Eva en le trouvant à la BM. Sachant à quel point elle aime cet auteur et connaissant les critiques enthousiastes autour de ce livre, je n’ai pas hésité. J’ignorais tout de l’histoire très sombre qui m’attendait. Une histoire très forte, illustrée magnifiquement par Horne Perreard, à l’encre en noir et blanc et racontée par Eric Corbeyran.

« L’idée de Samuel était belle et folle : monter l’Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m’a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l’a fait promettre, à moi, le petit théâtreux de patronage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m’offre brutalement la sienne. »

Je ne vous en dis pas plus, l’histoire est très forte, on ressort secoué de cette lecture.

Editions Marabulles, 2016, 136 pages

Rimbaud, l’indésirable – Xavier Coste
♥♥♥

L’image du jeune romantique en prend un coup. Arthur est tellement imbus de sa personne qu’il en est devenu exécrable, en particulier avec celui qui l’aime, Paul Verlaine. L’histoire d’Arthur, de sa venue à Paris à sa mort prématurée est bien racontée ici. Cela m’a permis de me rappeler son histoire et de comprendre un peu mieux le cheminement de ce jeune homme qui s’est senti toute sa vie incompris et mal aimé.

J’avoue que s’il tenait vraiment ces propos, il aurait bien mérité quelques gifles – même si son talent était immense. Il aurait été intéressant de voir quel homme il serait devenu s’il avait pu vivre plus longtemps. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Patti Smith que j’adore et qui se rend chaque année sur sa tombe. Pour ma part, je lis de plus en plus de biographies en mode graphique et j’aime vraiment ça !

Il y a quatre jours est arrivé ici, venant de Londres, un nommé Paul Verlaine, homme de lettres, natif de Metz ; âgé d’une trentaine d’années, il a été rejoint il y a deux jours par un autre français du nom de Rimbaud Arthur, homme de lettres, venant de Londres, âgé d’une vingtaine d’années t natif de Charleville. Hier dans le courant de l’après-midi, Verlaine a tenté de tuer Rimbaud en lui tirant un coup de revolver dont le projectile l’a atteint au bras gauche. Verlaine a été arrêté. Il a été impossible de connaître jusqu’à présent la cause réelle de cette tentative de meurtre – Note de la préfecture de police de Paris, 11 juillet 1873.

Editions Casterman, 2013, 128 pages

Sykes – Dubois & Armand
♥♥♥

Dubois raconte l’histoire de Sentence Sykes et Armand la met en scène. Un western, un beau dessin – impossible de dire non ! Lorsque « Sentence » Sykes pose le premier sabot dans ses collines natales, le jeune Jim Starret reconnaît immédiatement une légende de l’Ouest, digne des illustrés avec lesquels il a appris à lire. Mais son nouveau héros n’est pas là lorsque la redoutable bande des Clayton assassine ses derniers fragments d’innocence à bout portant. Dès lors, Jim n’a plus qu’une obsession : rejoindre Sykes et participer à la traque. Il a déjà payé le prix du sang.

Il ignore encore que ce sont ses démons qui forgent une légende du Far-West… Voici la présentation, en la lisant, je me dis qu’on en dit déjà trop ! Mais sinon j’ai bien aimé cette lecture qui m’a fait voyagé à cette époque de hors-la-loi et le dessin retranscrit bien cette époque violente. Mon seul bémol : la toute fin où j’ai eu un doute sur l’identité d’un des deux protagonistes, j’ai du relire la page une deuxième fois mais c’est de ma faute ! Il plaira aux amateurs du genre (comme moi).

Editions Le Lombard, 2015, 80 pages

 

Et pourquoi pas

10 commentaires

Mes échappées livresques 18 janvier 2019 - 7 h 37 min

jolie sélection! trois titres que je ne connaissais pas du tout, je me note l’adaptation du Chalandon pour la biblio mais j’aimerais bien lire le roman avant

Electra 18 janvier 2019 - 19 h 26 min

je ne peux rien te dire du coup sur l’histoire .. mais c’est plutôt sombre, mais j’ai toujours entendu du bon sur le roman ! donc bonnes lectures !

Virginie 18 janvier 2019 - 7 h 47 min

Chalndon ! Le quatrième mur était un roman extra, la version graphique me tente bien !

Electra 18 janvier 2019 - 19 h 26 min

Je pense que si tu l’as lu ça te fera encore plus d’effet ! Moi j’ai découvert l’histoire et je ne m’attendais pas à cela 😉

Kathel 18 janvier 2019 - 9 h 07 min

Le quatrième mur est le genre de roman qui vous poursuit… j’en ai vu aussi une adaptation théâtrale, et je lirais bien la BD. Sinon, la biographie de Rimbaud semble très bien aussi.

Electra 18 janvier 2019 - 19 h 27 min

Oui, je comprends maintenant pourquoi ! Je ne connaissais pas l’histoire du coup, j’ai pris une claque ! Pour Rimbaud, oui il remet bien en perspective son talent mais aussi sa personnalité (enfin ce que l’on en sait) et puis surtout sa vie, trop courte, la manière dont il était vu dans les milieux littéraires …

Eva 18 janvier 2019 - 20 h 54 min

ohhh contente de t’avoir donné envie de découvrir Le Quatrième Mur ! Sorj Chalandon est vraiment un auteur à lire (Le Quatrième Mur, Retour à Killybegs, Mon Traître…)

Electra 19 janvier 2019 - 14 h 21 min

Je sais, j’ai pensé immédiatement à toi ! Mais les romans attendront un peu, ma PAL doit d’abord baisser !

Jerome 19 janvier 2019 - 16 h 44 min

J’ai lu le roman de Chalandon après la BD et j’avoue qu’il ne m’a pas emballé autant que je l’espérais.

Electra 20 janvier 2019 - 13 h 25 min

je pense qu’une lecture est toujours plus forte qu’une BD …mais n’ayant pas lu le roman, je n’avais aucune idée de l’histoire (et de sa fin…)

Les commentaires sont fermés