Mansfield Park · Jane Austen

par Electra
4,6K vues

Parfois ma mémoire me joue des tours. En préparant cet article, je n’ai cessé d’écrire Northanger Abbey tout en lisant Mansfield Park .. Il me reste en effet encore deux romans de Jane Austen à découvrir.

Après deux lectures mitigées dans le cadre de Victober, même si j’ai bien aimé The Mill on the Floss de George Eliot, j’ai choisi de retourner vers une lecture plus « doudou » et de retrouver les bons mots de Jane Austen. Je n’avais jamais lu le roman mais j’ai vu plusieurs adaptations télévisuelles. J’ai réalisé en lisant le livre, que la fin n’est pas à proprement racontée dans le roman ce qui laisse le champ libre à toutes les versions cinématographiques du roman.

Mais revenons au début. Mansfield Park est le nom de la propriété de Sir Thomas Bertram. Il y vit très confortablement avec son épouse, Lady Bertram, ses deux fils, Thomas et Edmund et ses deux filles, Julia et Maria. Lady Bertram avait fait un très bon mariage, ses deux soeurs furent moins chanceuses. L’une épousa un Révérend, Sir Norris et l’autre fit un choix plus malheureux en épousant le Lieutenant de Marines Price sans réelle éducation. Onze années plus tard, Lady Bertram apprit que sa soeur (la deuxième) était enceinte de son neuvième enfant. Après mûre réflexion, les Bertram proposèrent de prendre chez eux l’aînée des filles Price, Fanny, âgée de 9 ans.

L’enfant, très proche de son frère ainé, William, fut soudainement arrachée de sa famille et placée chez les Bertram. Très vite, elle devint la fille de compagnie de Lady Bertram. Mais reçut une excellente éducation et développa une forte amitié avec Edmund, de cinq ans son aîné. Les années passèrent et les jeunes soeurs Bertram firent leurs sorties officielles. Très vite, elles lièrent amitié avec plusieurs familles, dont celle des Crawford, composée d’un frère, Henry et d’une soeur, Mary, tous deux habitués à la vie de Londres. Le père et son fils aîné durent s’absenter plusieurs mois et laissèrent ainsi Mansfield Park à Lady Bertram et à Edmund.  La soeur de Lady Bertram, Ward Norris étant veuve, elle vint passer beaucoup de temps auprès d’eux. Cette dernière, entremetteuse de première, cherche de beaux partis pour ses nièces. Fanny n’est alors jamais invitée aux sorties et aux bals. Mrs Norris refuse que cette dernière soit considérée comme une Bertram. Mais la jeune fille a bientôt seize ans et commence à attirer le regard.

There will be some difficulties in our way, Mrs Norris (..) and how, wi