Une fille bien ∴ Holly Goddard Jones

par Electra
Une fille bien ∴  Holly Goddard Jones

Premier recueil du challenge #maiennouvelles ! Je remercie ma fée d’avoir pensé à moi ! Un recueil qui tient une place à part car les nouvelles sont d’une puissance et d’une émotion toutes particulières 🙂


Je sors d’une lecture où les nouvelles tiennent en une dizaine de pages, ici les huit nouvelles font chacune une trentaine de pages, voir plus (le livre fait plus de 380 pages).  Il a donc fallu que j’adapte mon rythme de lecture, mais ce fut un tel plaisir de venir passer quelque temps auprès de ces personnages que j’ai apprécié cette particularité.

Holly Goddard Jones a du coeur et une sensibilité tels que cela transpire dans ses écrits. Un recueil “d’une sagesse à vous briser le coeur” ai-je lu à son sujet. Je défie quiconque de ne pas s’attacher à certains personnages.

C’est dans la petite ville de Roma dans le Kentucky que les personnages de ce recueil prennent vie. Le Sud, les petites villes – où tout se sait.  Une petite ville plaisante dont l’auteur lève le voile sur ses multiples secrets : les trahisons, les adultères, les abandons, les deuils. Holly Goddard Jones nous présente des personnages qui, un jour, ont vu le malheur frapper à leurs portes. La plupart se croyait épargné et certains, des années après, en sont toujours hantés. Elle s’adresse à nous, à notre passé, nos échecs et dressent le portrait de personnages qui lorsque l’occasion se présente, vacillent, comme cet homme, formidable, qui croise enfin la possibilité de refaire sa vie mais voit ses projets bouleversés par l’arrestation de son fils.

Il se rappela celle qu’elle avait été avant que le poids de la naissance et de la maladie de Mico ne les écrase : elle n’était peut-être pas son âme soeur, mais une femme dont on pouvait être fier. Une femme qu’on avait hâte de retrouver à la fin de la journée. Mathias l’avait qualifié de “super canon” (…) le plus beau compliment qu’on lui ait jamais fait. Elle avait des cheveux foncés, elle était pleine d’entrain, jolie. Un bel objet de contemplation.

Je pense à cette mère qui a perdu sa fille de manière tragique et qui huit ans après les faits, doit gérer l’annonce de la grossesse de la nouvelle amie de son ex-mari.

Ou à cette autre femme qui a quitté son ex-mari avec fracas, en emmenant ses enfants il y a vingt ans, et le voit revenir dans sa vie quand son fils, lui annonce que son ex-mari a construit une maison sur ce terrain où elle avait passé leurs premières années de mariage dans des conditions difficiles. Incapable de résister à la tentation, elle s’y rend et revit ses moments d’intimité mais en le voyant s’approcher,  un traumatisme plus profond remonte à la surface.

Dans le recueil de Holly Goddard Jones, même les jeunes femmes doivent faire face à la lâcheté des hommes, comme cette lycéenne qui couche avec son professeur de sport et lui annonce qu’elle est enceinte. “Une fille bien”, est-ce elle ? A vous de voir. Les femmes sont révélées de manière magnifique, dans leur force et dans leur faiblesse. Celle de faire face aux malheurs, de savoir gérer la solitude, élever seule des enfants mais aussi dans leurs faiblesses, leurs craintes, leur nostalgie. La beauté qui s’efface, le temps qui fuit. Les regrets, l’amertume. Holly Goddard Jones sait parfaitement coucher les émois de l’âme humaine sur papier. Elle pénètre l’intimité du couple, des personnes comme je l’ai vu rarement dans un premier recueil.

Un livre qui prouve à quel point la vie peut être injuste, où rien n’est garanti, mais traversé par une formidable empathie, un recueil lumineux.

Si vous avez du mal avec les nouvelles “trop courtes” ou celles avec une “chute”, alors n’hésitez pas à vous saisir de ce recueil, vous allez rester plusieurs jours à Roma, en compagnie d’êtres humains tendres et attachants.

♥♥♥♥

Editions Albin Michel, Girl Trouble, trad.Hélène Fournier, 2013, 400 pages

23 commentaires
3

Et pourquoi pas

23 commentaires

Fanny 7 mai 2018 - 7 h 13 min

C’est l’auteure de Kentucky Song non? J’avais adoré ce roman! Un point en plus pour me pencher sur son recueil.

Electra 7 mai 2018 - 8 h 33 min

Oui, c’est elle ! Je dois encore lire son roman – maintenant j’en ai très envie et toi, ses nouvelles t’attendent 🙂

Nicole Dupré 7 mai 2018 - 8 h 49 min

Roman et nouvelles : je prends les deux !

Electra 7 mai 2018 - 11 h 01 min

Excellent !

Virginie 7 mai 2018 - 11 h 48 min

Je l’ai repéré il y a un moment mais je ne sais pas pourquoi, je pensais que c’était un roman ! ça me tente beaucoup !

Electra 7 mai 2018 - 13 h 01 min

Amusant moi aussi je me trompe parfois ! Mais c’est magnifique

Jerome 7 mai 2018 - 12 h 11 min

Le mois commence à peine et je note déjà ta première participation, on court à la catastrophe !

Electra 7 mai 2018 - 13 h 01 min

Mdr désolée ! Et je sais déjà que tu voudras l’autre (dès qu’il sera traduit) !

keisha 7 mai 2018 - 13 h 45 min

Rien d’elle à la bibli, snif! Tu as su le vendre, ce recueil.

Electra 7 mai 2018 - 13 h 55 min

Oh non! Ils sont bêtes ! Même pas son roman ?!

gambadou 7 mai 2018 - 21 h 03 min

Moi justement j’ai du mal avec les nouvelles trop courtes, alors je note !

Electra 7 mai 2018 - 21 h 04 min

Bien ! Elles sont donc parfaites pour toi

Marie-Claude 7 mai 2018 - 21 h 26 min

@libredelire et toi… Sapristi! Tu bouscules mon programme, là. J’ai trop envie de le lire…

Electra 7 mai 2018 - 21 h 36 min

Mdr il est excellent ! Pareil pour O’Connor ! Plein de tentations ce challenge ! Et D’Ambrosio …

Mai en nouvelles : Les chroniques – Tombée du ciel 9 mai 2018 - 12 h 08 min

[…] / blog tombée du ciel : Une fille bien de Holly Goddard Jones, Albin […]

Titezef 9 mai 2018 - 22 h 33 min

Rhoo…un plus qui me fais vraiment, mais vraiment envie…

Electra 9 mai 2018 - 23 h 21 min

oh !!! tant mieux ! il mérite le détour 🙂

Hélène (@libredelire) 11 mai 2018 - 16 h 17 min

Tellement d’accord avec toi. Certaines nouvelles m’ont particulièrement touchée au point de faire une pause de quelques minutes avant de reprendre ma lecture. Je crois que ces personnages deviennent plus vrais que nature et nous habiteront encore un petit moment après avoir refermé ce recueil!

Electra 11 mai 2018 - 19 h 23 min

Oui ! les nouvelles sont longues et l’auteur réussit avec talent à nous faire pénétrer leur intimité, leurs peurs, leurs échecs. Impressionnant !

EVA 27 mai 2018 - 20 h 18 min

Lu aujourd’hui : une grosse claque!

Electra 27 mai 2018 - 20 h 37 min

Super ! ma mère l’a lu et vient de me le rendre. Beaucoup aimé aussi !

Mai en nouvelles : Les chroniques - la nuit je mens 3 juin 2018 - 19 h 22 min

[…] @theflyingelectra / blog tombée du ciel : Une fille bien de Holly Goddard Jones, Albin Michel Les caractéristiques de l’espèce,  de Nathan Sellyn, […]

Challenge mai en nouvelles , c'est fini ! - la nuit je mens 5 juin 2018 - 6 h 07 min

[…] recueil qui a été le plus lu, incluant ma lecture ?  Une fille bien  de Holly Goddard […]

Les commentaires sont fermés